Accueil Investir en bourse correctement quand on débute, c’est possible !
Sponsorisé

Investir en bourse correctement quand on débute, c’est possible !

Lucie Somny
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

investir en bourse

Investir en bourse quand on s’y connaît peu semble insurmontable, et pourtant, rien d’impossible à se lancer dans l’action en prenant un risque modéré. L’avantage de la bourse ? Elle dynamise votre épargne et permet de diversifier vos placements. Et contrairement à une idée trop souvent répandue, nul besoin de passer chaque jour des heures devant son écran. Retrouvez l’essentiel à savoir pour investir en bourse sereinement et éviter les sueurs froides.

Quand faut-il commencer à investir en bourse ?

Y a-t-il des prérequis avant d’investir sur le marché boursier ?

Avant d’investir en bourse, il est nécessaire de se constituer une épargne dite de sécurité. Un livret rémunéré et non fiscalisé de type livret d’épargne populaire ou livret A est parfait pour cela. Le but de l’opération ? Avoir de l’argent immédiatement disponible en cas de coup dur, sans perdre trop d’argent à cause de l’inflation.

Mettez sur votre livret l’équivalent de trois à six mois de salaire, cela suffit amplement pour faire face aux aléas du quotidien. Et lorsque vous devez piocher dans vos économies, reconstituez votre capital en effectuant des versements réguliers au fil des mois. En opérant de cette façon, vous serez plus serein pour ouvrir votre premier produit boursier, car vous allez le voir, la règle pour réussir est de comprendre qu’il s’agit d’un placement à long terme.

Par ailleurs, il est bon de se documenter un minimum en lisant des articles sur des sites sérieux, qu’ils soient institutionnels ou non, pour vous familiariser au vocabulaire financier, mais également connaître les avantages et inconvénients de l’investissement en bourse. Certains livres phares, tels que La bourse pour les nuls ou Investir intelligemment pour gagner en bourse de Warren Buffet, peuvent également vous aider à mieux comprendre les mécanismes boursiers.

Mais nul besoin de devenir expert en la matière, vous pourrez approfondir votre savoir au fur et à mesure de votre aventure boursière en vous tenant au fait de l’actualité.

Y a-t-il un âge recommandé pour investir en bourse ?

Bien souvent, on ne songe à placer ses économies en bourse qu’à un âge avancé, lorsque l’on a déjà de nombreux produits bancaires, une assurance-vie et un voire plusieurs biens immobiliers. Bien que cela puisse paraître contre-intuitif, il est bénéfique d’investir en bourse le plus tôt possible.

On peut commencer à 18 ans, 30 ans, 40 ans ou 50 ans, mais débuter quand on est jeune est une excellente idée. Pourquoi ? Parce que l’histoire de la bourse nous démontre que c’est un placement pour lequel on a un retour sur investissement quasi-systématique si l’on y laisse de l’argent pendant de nombreuses années.

En effet, si le risque de perte en capital existe bel et bien, il est minoré avec le temps. Lorsque nos positions en bourse deviennent baissières, la patience est généralement la meilleure arme, car le marché revient à la hausse au bout de quelques mois ou quelques années.

C’est d’ailleurs ce qui explique que les entreprises du CAC 40, par exemple, ont une courbe croissante si on regarde les chiffres décennie par décennie. Investir en bourse de façon sécurisée, c’est donc envisager une plus-value à long terme, et être prêt à bloquer son argent une dizaine d’années ou plus, cinq ans étant le minimum recommandé.

C’est pourquoi, même si l’on peut ouvrir un compte bourse à tout âge, il est recommandé de ne pas s’y prendre à 70 ans ou plus, tout simplement en raison du risque de décès qui devient statistiquement plus élevé. Alors si vous êtes jeune, n’hésitez pas à dynamiser votre épargne avec la bourse, c’est le moment idéal pour préparer votre avenir. À condition de respecter les conseils qui vont suivre…

cryptonaute twitter

Le ba.-ba de la bourse pour bien investir

La connaissance de son profil investisseur

Chaque être humain est différent, et chacun dispose d’une appétence au risque qui lui est propre. Certains profils, dits défensifs, préfèrent aborder le marché boursier avec un maximum de sécurité, quitte à avoir un retour sur investissement assez faible.

D’autres profils, dits offensifs ou attaquants, préfèrent prendre un risque élevé en espérant un retour sur investissement rapide. Et au milieu, on trouve les profils dits équilibrés : le risque est alors modéré dans le temps et la possibilité de rendement élevée. Cette dernière stratégie est sans doute la meilleure pour le débutant en bourse.

La diversification de son portefeuille

Vous ne mangez pas la même chose tous les jours et diversifiez votre alimentation pour être en pleine forme. Eh bien avec la bourse, c’est pareil : on ne met pas tous ses œufs dans le même panier, c’est une règle d’or à respecter sur les marchés financiers. Pour autant, être débutant ne signifie pas acheter n’importe quoi à n’importe quel prix.

On mise sur différents types de produits : obligations, actions, immobilier, et l’on oublie dans un premier temps les marchés plus spéculatifs comme l’or, les matières premières, les crypto-monnaies. On mise également sur différents pays ou différentes régions du globe, on ne se contente pas d’aller sur le marché français.

La régularité d’investissement

Afin de lisser le risque de perte dans le temps, il est recommandé d’allouer une somme fixe mensuelle, trimestrielle ou semestrielle à vos investissements en bourse.

Peu importe alors que les marchés financiers soient à la hausse ou à la baisse, car en injectant régulièrement un montant déterminé par vos soins en fonction de vos capacités, vous évitez les fluctuations importantes. Ainsi, si vous avez 10 000 euros à investir, mieux vaut privilégier 10 versements de 1 000 euros à intervalle régulier qu’un seul versement.

La simplicité avec l’investissement en trackers ou ETF

Les trackers, également appelés ETF (Exchange traded funds), sont des fonds indiciels répliquant les performances d’un marché entier. Ils se composent d’une seule valeur et peuvent pourtant permettre d’investir en en un seul clic dans le CAC 40 ou le S&P 500 par exemple.

Ainsi, cette enveloppe virtuelle vous offre un portefeuille très diversifié dans plusieurs pays ou plusieurs secteurs, sans avoir à choisir entre les différentes actions et sans vous soucier de la baisse de l’une d’elles.

Et la bonne nouvelle, c’est que les ETF sont disponibles à l’achat chez tous les bons courtiers ainsi qu’auprès de votre banque : il n’est pas nécessaire d’ouvrir un produit boursier à l’étranger.

Quel produit choisir pour son premier investissement sur les marchés boursiers ?

De nombreux supports vous permettent d’investir en bourse. On pense ici au PEA (Plan d’épargne en actions), au CTO (Compte titres ordinaire), mais également au PER (Plan d’épargne retraite) ou à l’assurance-vie. Il est naturellement intéressant, pour les débutants et épargnants disposant d’un budget limité, de choisir le meilleur compromis entre le coût de votre enveloppe boursière et les supports d’investissement qu’elle propose.

En France, le grand gagnant est incontestablement le PEA. Cette enveloppe fiscale jouit d’un statut privilégié en minorant les sommes dues à l’État. En effet, après 5 années de détention, vous n’avez pas d’impôt sur le revenu à payer si vous revendez un support sur lequel vous avez généré une plus-value. Vous serez uniquement redevable des prélèvements sociaux.

Cette enveloppe fiscale avantageuse vous permet ainsi de réaliser une économie non négligeable. De plus, elle est proposée en gestion libre ou en gestion pilotée par la majorité des banques, qu’elles soient physiques ou en ligne.

Sachez tout de même que vous ne pourrez pas investir directement à l’étranger, hormis par le biais des trackers, et que le montant de votre épargne est limité à 150 000 euros hors intérêt.

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Lucie Somny

Lucie Somny

Après des études en Medias, Communication & Culture à l'Université d'Oxford Brookes en Angleterre, Lucie continue son parcours académique en intégrant le master Grande Ecole de l'EFAP (l'école française des attachés de presse) edont elle sort diplomée en 2019.

Lucie effectuera plusieurs stages au sein de divers secteurs: marketing Digital à Bangkok, Design au sein du studio de Charles Kaisin à Bruxelles, puis en tant qu'attachée de presse pour l'agence Zmirov Communication à Paris.

Lucie change radicalement de voie et découvre l'univers du casino en ligne lors d'un séjour à Malte et s'y installe durant 2 ans. Elle y travaillera en tant que rédactrice dans un premier temps, puis deviendra manager du département francophone de la compagnie Blue Window Ltd. en 2022.

Ayant toujours à coeur de voyager et découvrir de nouvelles cultures tout en continuant à travailler dans le marketing digital, Lucie décide de s'orienter vers un nouveau domaine : la cryptomonnaie.

Elle est aujourd'hui éditrice de contenus pour le site Cryptonaute, et contribue à offrir chaque jours aux lecteurs des contenus de qualité sur les crypto-monnaies, les NFT, et tout l'univers de la DeFi.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram