Accueil Un intérêt grandissant pour le Bitcoin et les NFT chez les ultra-riches de Hong Kong et Singapour
Actualités Crypto-monnaies, Actualités Financières

Un intérêt grandissant pour le Bitcoin et les NFT chez les ultra-riches de Hong Kong et Singapour

singapour hong kong
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Malgré la volatilité importante des actifs numériques au cours des deux dernières années, le secteur continue d’attirer de nouveaux adeptes. Cela s’explique en partie grâce à l’intérêt des investisseurs pour la diversification de leur portefeuille avec cette nouvelle classe d’actifs. Parmi ces investisseurs, on retrouve notamment les “family offices” et les ultra-riches d’Hong Kong et Singapour.

Un intérêt grandissant malgré le bear market

Une “family office” est une société privée de gestion de patrimoine créée par une famille très fortunée qui fournit à cette même famille une sélection de services personnalisés. Cela peut comprendre la gestion des investissements, la planification financière, la planification successorale et fiscale, l’investissement philanthropique, les services de conciergerie, etc.

Aujourd’hui, ces Family Office (FO) ainsi que les individus très fortunés (HNWI) de Hong Kong et Singapour investissent en masse dans les crypto monnaies. Cette information a été révélée par une récente étude intitulée ” Investing in Digital Assets – Family office and high-net-worth investor perspectives on digital asset allocation ” et publiée le 24 octobre, par KPMG Chine et Aspen Digital.

D’après ce rapport, à Singapour et à Hong Kong, 92 % des personnes interrogées se disent intéresser par les crypto monnaies. Quant aux Family Office et HNWI, 58 % investissent déjà dans des actifs numériques tandis que 34 % prévoient de le faire.

Répartition des investissements des FO et HNWI dans les actifs numériques. Source : KPMG/Aspen Digital

Le patron de la plateforme de cryptos Aspen Digital, Yang He a commenté ces résultats :

“Au cours des 18 derniers mois, nous avons constaté une énorme augmentation de l’intérêt des investisseurs institutionnels pour les actifs numériques. Pour le secteur de la gestion privée de patrimoine en Asie, les actifs numériques représentent une classe d’actifs émergente offrant des opportunités inégalées au sein des autres produits financiers.”

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Quelles sont les actifs numériques qui ont le plus la cote ?

Sans trop de surprises, on retrouve en tête l’actif numérique phare : le Bitcoin (BTC). Néanmoins, le score reste très impressionnant puisque 100 % des investisseurs détiennent des Bitcoins. Ensuite, en 2ᵉ position, on retrouve l’Ethereum (ETH) avec 87% des investisseurs qui détiennent cet actif numérique. On apprend également que contrairement à la tendance actuelle des marchés, 60 % des personnes interrogées investissent actuellement dans les jetons non fongibles (NFT). Les stablecoins ont eux aussi la cote avec un score de 60 % d’investissement.

Les types d’actifs numériques que détiennent les ultra-riches singapouriens et Hongkongais 

Cela dit, Paul McSheaffrey, partenaire des services financiers du cabinet d’audit et de conseil KPMG China a souligné que :

“Pour augmenter l’allocation aux actifs numériques, il faut des produits de couverture et des produits dérivés connexes pour permettre aux investisseurs de gérer efficacement les risques. Le développement de tels produits en dehors des jetons populaires tels que le Bitcoin et l’Ethereum contribuera à stimuler l’allocation à un plus large éventail d’actifs numériques.”

Hong Kong et Singapour, 2 pays très “crypto friendly”

Les deux pays asiatiques se disputent la tête en tant que leader de l’industrie crypto. En effet, les deux cités états développent et mettent en place énormément de moyens pour installer les actifs numériques sur leur territoire. Cela se traduit par une régulation laxiste, par exemple, à Hong Kong, on ne paye pas de taxes sur les bénéfices liés à la crypto car le taux est tout simplement de 0 %.

L’île de Hong Kong prévoit par ailleurs de donner la possibilité aux investisseurs particuliers d’acheter directement des actifs numériques. Tout cela en travaillant sur une nouvelle loi qui rendrait les politiques en matières de cryptomonnaie plus claires. De plus, cela permettrait d’accroître la croissance du marché des actifs numériques sur l’île.

De son côté, la plus grande banque de Singapour, DBS Group Holdings offre désormais un service de trading crypto à ses 100 000 clients les plus fortunés. Les géants du trading crypto en ligne Coinbase et Blockchain.com ont récemment eu l’autorisation de proposer des services cryptos sur le territoire singapourien. Tout comme Hong Kong, Singapour dispose d’une régulation très souple pour les cryptos avec aucune taxe sur les profits dégagés lors de la vente d’actifs numériques.

Quelques articles sur le même thème :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram