Accueil Un portefeuille crypto lié au cartel de Sinaloa a été sanctionné par le gouvernement américain
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité, Web 3.0

Un portefeuille crypto lié au cartel de Sinaloa a été sanctionné par le gouvernement américain

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

cartel-sinaloa-wallet-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le Trésor américain vient de divulguer 10 noms liés à des entreprises criminelles. L’un d’entre eux utilisait un portefeuille crypto pour ses transactions.

L’OFAC continue sa guerre contre les cartels

Le Trésor américain a sanctionné un portefeuille ETH qui serait apparemment lié au cartel de Sinaloa aux États-Unis. La nouvelle a été partagée par l’OFAC dans le cadre d’une opération de lutte contre les stupéfiants. 10 noms ont ainsi été sanctionnés durant l’opération et parmi eux, on retrouve le ressortissant mexicain, Mario Alberto Jimenez Castro.

Castro dirige notamment une organisation réputée pour faire du blanchiment d’argent via les crypto-monnaies et les virements électroniques. Il transfère ainsi l’argent obtenu de la vente illicite de Fentanyl aux États-Unis vers les chefs du cartel de Sinaloa au Mexique, le tout plus rapidement et sans être retracé. Enfin, c’est ce qu’il croyait puisque l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) a retracé les transactions.

cryptonaute twitter

Un dépôt de 740 000 dollars sur Binance

Le processus parait bien rodé parce que Castro demanderait à ses coursiers basés aux États-Unis de récupérer l’argent sur place puis de les déposer dans les portefeuilles crypto. La somme transite rapidement pour arriver aux Chapitos et est directement réinvestie dans la production de Fentanyl.

Le portefeuille Ethereum d’où provenaient les transactions a été actif pour la première fois au début de l’année. Selon les données d’Arkham, il avait reçu 740 000 dollars de dépôts sur Binance sur une période de deux mois. D’après les données d’Etherscan, le portefeuille disposait d’un solde d’environ 0,018 ETH, soit environ 28,22 $ ces dernières heures. L’on peut ainsi supposer que les transferts ont déjà eu lieu auparavant.

Venir à bout des menaces contre la sécurité internationale

Sur son site web, l’OFAC a notamment rendu publics dix noms sanctionnés dans le cadre de l’opération de lutte contre les stupéfiants. Selon le Trésor américain, plusieurs d’entre eux seraient liés au cartel de Sinaloa. Les nouvelles mesures prises par le Trésor et l’administration témoignent de leur détermination à faire la chasse aux stupéfiants. D’ailleurs, la consommation d’opioïdes aux États-Unis est désormais si élevée que tous les moyens sont bons pour réduire les menaces.

Le trafic illicite de Fentanyl menace la sécurité internationale comme la plupart des activités des entreprises criminelles, selon le Trésor. Brian Nelson, sous-secrétaire d’État au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, ajoute d’ailleurs qu’ils continueront leur lutte afin de tous les éradiquer. Ce qui est sûr, c’est que des milliers de dollars qui circulent entre les dealers et les producteurs et avec les nouvelles solutions de paiement par crypto-monnaies, ces derniers pensent être au-dessus de tout soupçon. Certes, les portefeuilles crypto garantissent la confidentialité des transactions, mais pas un anonymat total.


Source : Home Treasury


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram