ActualitésBlockchain

Le géant Randstad se tourne vers la blockchain

Premier acteur mondial des ressources humaines, Randstad exploite la technologie blockchain de Cypherium, associée à Google Cloud, pour optimiser et accélérer les processus de recrutement.

 

Selon Randstad, la combinaison de la solution blockchain Cypherium et de Google Cloud permet de « faire correspondre les talents aux besoins des entreprises plus efficacement ».

Google Cloud et G Suite nous libèrent déjà de certaines tâches de vérification manuelle, et nous voulons utiliser la blockchain de Cypherium pour en libérer encore plus,” explique Frank van der Bijl, Global Collaboration Manager chez Randstad.

Randstad a sélectionné la blockchain Cypherium afin de disposer des performances et de la sécurité nécessaires à son projet : « Choisir la bonne plate-forme blockchain était une priorité pour Randstad », précise le dirigeant.

Cypherium est une plateforme blockchain de contrats intelligents hybride car basée sur la preuve de travail (PoW) mais aussi HotStuff, un protocole notamment utilisé par Libra de Facebook.

Randstad s’appuie sur des humains pour vérifier les qualifications, un processus parfois très long. Avec Cypherium, le groupe néerlandais souhaite offrir une vérification instantanée à partir de sources officielles grâce à un système de signatures numériques, tout en préservant la confidentialité de ses utilisateurs. Plutôt que de stocker des données en clair sur des serveurs centralisés, Cypherium sécurise en effet les données avec la norme DID (Decentralized Identifiers).

Nous travaillons avec des CV qui contiennent toute une histoire. La confidentialité est donc certainement l’une de nos principales préoccupations, souligne van der Bijl.

D’après la compagnie, les technologies DLT peuvent aider à vérifier les qualifications académiques et professionnelles ainsi que la date de naissance, l’adresse et les informations du permis de conduire des candidats.

Google Compute Engine et la blockchain Cypherium sont la combinaison idéale pour nous,” conclut van der Bijl.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé