ActualitésBlockchain

Santander et MUFG soutiennent la startup blockchain Securitize

Securitize, une jeune pousse qui tokenise les titres financiers sur la blockchain, vient de lever 14 millions de dollars supplémentaires.

 

D’après un communiqué, les puissantes banques Santander et Mitsubishi UFJ Financial Group ont soutenu, via leur filiale de capital-risque respective (Santander InnoVentures et MUFG Innovation Partners), l’extension du tour de financement de série A de Securitize, qui avait notamment attiré le crypto-exchange Coinbase, portant le financement total de la startup à 30 millions de dollars.

On compte aussi la participation de la firme japonaise de services financiers Nomura Holdings et celle des sociétés de capital-risque asiatiques KDDI, Mitsui Fudosan, Kenetic Capital et Fenbushi Capital.

En outre, des investisseurs ayant déjà participé à la levée de fonds, comme Blockchain Capital et SeedRocket4Founders, ont renforcé leur investissement dans l’entreprise.

“Le fait de rassembler des investisseurs stratégiques clés tels que Santander InnoVentures, MUFG et Nomura, ainsi que des investisseurs de premier plan dans la blockchain, confirme à quel point les titres numériques sont transformatrices pour les marchés financiers traditionnels. Leur investissement dans Securitize nous permet de continuer à favoriser l’adoption et l’innovation grâce à notre exécution et une technologie de pointe”, a déclaré Carlos Domingo, cofondateur de Securitize.

Installé à San Francisco, Securitize propose la création de jetons correspondants à des valeurs mobilières. Elle convertit ainsi les titres financiers en tokens afin de fournir plus de transparence, liquidité et des processus plus efficaces.

“Les titres numériques deviennent de plus en plus un cas d’utilisation important pour les technologies DLT dans le monde des services financiers. Securitize est devenu un fournisseur de solutions de premier plan au sein de cet espace en pleine croissance”, a commenté Nobutake Suzuki, président de MUFG Innovation Partners.

Selon la startup, son protocole DS offre la possibilité de négocier de titres numériques sur plusieurs marchés simultanément et a le taux d’adoption le plus élevé du secteur.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*