ActualitésBlockchainRipple

TransferGo souhaite désormais tirer parti du XRP de Ripple

Alors que TransferGo utilise RippleNet depuis plusieurs mois, le spécialiste du transfert de fonds souhaite désormais tirer parti de l’option On-Demand Liquidity (ODL) qui exploite XRP.

 

Sur son site web, la firme américaine Ripple a annoncé que TransferGo cherchait à exploiter l’option On-Demand Liquidity (ODL), anciennement xRapid, de sa solution blockchain RippleNet « comme alternative au préfinancement ».

RippleNet facilite les relations et nous aide à nous développer dans de nouvelles régions géographiques. Nous partageons la vision d’un monde où les paiements transfrontaliers sont simples et accessibles,” a déclaré le directeur de TransferGo, Daumantas Dvilinskas.

En septembre, la société britannique spécialisée dans l’envoi de fonds annonçait que les transferts depuis l’Europe vers l’Inde étaient maintenant traités presque instantanément grâce à la technologie développée par Ripple.

“Après le lancement de notre corridor Ripple en Inde, nous avons pu verser des fonds en quelques minutes. Nous transférons plus de deux millions de livres par an,” a-t-il ajouté.

Entre temps, TransferGo a étendu ses services basés sur RippleNet à de nouveaux marchés, notamment en Asie du Sud-Est, en Amérique latine et en Afrique.

RippleNet permet à son réseau, aujourd’hui composé de plus de 300 institutions financières, d’effectuer des paiements de manière rapide et à moindre frais tout autour de la planète.

En début de semaine, le géant américain de la blockchain a de nouveau investi dans l’entreprise MoneyGram. Cette dernière s’est engagée, et utilise désormais XRP à travers l’option ODL de RippleNet.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*