Accueil Yuga Labs lance sa collection de NFT sur Bitcoin, mais récolte quelques critiques
Actualités Crypto-monnaies, Actualités NFT, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Yuga Labs lance sa collection de NFT sur Bitcoin, mais récolte quelques critiques

David Marcel Rédacteur Author expertise
yuga-labs-nft-bitcoin.jpg
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Yuga Labs, la société à l’origine des NFTs du Bored Ape Yacht Club (BAYC) a initié les enchères pour sa première collection de 300 pièces Bitcoin NFT lundi matin.

Or, si l’annonce de cette collection, appelée Twelvefold, a suscité l’enthousiasme, certains détails du projet ont été vivement critiqués. Plus précisément, le processus d’enchères fonctionne selon un modèle que certains observateurs ont qualifié de « rêve d’escrocs ».

Un système d’enchères primitif pour les NFT Bitcoin de Yuga Labs

Il faut en effet souligner que la participation à l’enchère implique d’envoyer des Bitcoins à une adresse appartenant à Yuga Labs. La société conserve ensuite les bitcoins des utilisateurs jusqu’à la fin de la vente aux enchères, et restitue à leurs propriétaires les bitcoins des offres infructueux.

Cela implique donc d’accorder une grande confiance à Yuga Labs. Or, plusieurs observateurs et analystes, y compris l’utilisateur de Twitter @veryordinally, ont souligné que cela établit un “très mauvais précédent” pour les enchères dans l’espace des NFT Bitcoin.

“Ils prennent la garde des bitcoins des enchérisseurs avec la promesse de renvoyer les offres non retenues”, a-t-il expliqué. “Je ne doute pas qu’ils le feront, mais ce modèle est le rêve des escrocs, et les acteurs crédibles doivent donner un meilleur exemple.”

En effet, si ce processus devient la norme, il sera facile pour des acteurs malhonnêtes d’organiser des ventes aux enchères de NFT, pour finalement disparaitre avec les fonds de toutes les enchères.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Le réseau BTC pour l’instant inadapté aux NFTs ?

L’inventeur d’Ordinals, Casey Rodarmor a lui-même qualifié ce projet NFT de “dégénéré” en raison de la mise en danger des avoirs en bitcoins de ses participants.

Il a également exprimé un avis personnel pour le moins critique à l’encontre de Yuga Labs, soulignant que “quiconque a travaillé chez Yuga Labs pendant assez longtemps a montré ses vraies couleurs”, expliquant que selon lui, la société manque “d’une certaine combinaison de colonne vertébrale, d’intelligence, de caractère, d’acuité, de talent, d’empathie ou d’expérience.”

Rappelons pour terminer que ce fonctionnement des enchères de NFT Bitcoin se justifie par les contraintes techniques du réseau BTC, qui a une capacité limitée à accueillir de telles opérations, grâce à l’absence de contrats intelligents, contrairement à Ethereum.

Sur Ethereum, il est en effet possible de placer des offres on-chain sur les principaux marchés Ethereum comme OpenSea et Blur pour les enchères et les ventes de NFT.

Au final, il semble donc qu’acheter du bitcoin dans le but d’investir sur des NFT ne soit pas la meilleure idée d’investissement actuellement.

Cela sera davantage le cas si l’industrie crypto parvient à trouver une solution au système d’enchères dangereux auquel les NFT Bitcoin sont actuellement contraints.


Source : Twitter


Sur le même sujet : 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Marcel Rédacteur

David Marcel Rédacteur

Après des études de finance de marché à l’école de Finance du groupe Paris Graduate School of Management, David Marcel a entamé sa carrière auprès de plusieurs portails d'actualité boursière.

Suite à un passage chez TradingSat, devenu depuis BFM Bourse, David Marcel s’est lancé dans l’entrepreneuriat via l’exploitation d’un blog sur le forex, le marché des devises, et via la commercialisation d’une formation au trading en ligne devenue l’une des références nationales. David Marcel est également intervenu en tant que formateur et analyste pour le compte de nombreux brokers, auprès de leurs clients.

Depuis 2019, David se consacre désormais à la rédaction, soucieux de partager sa passion pour le forex, les cryptomonnaies, le trading et les marchés financiers en général en collaborant avec plusieurs sites de premier plan en tant que journaliste, analyste ou formateur au trading.

Initialement expert en analyse technique et graphique, et féru des stratégies de moyennes mobiles, David a au fil des ans également développer des compétences pointues en termes d’analyse macroéconomique appliquée au trading de devises, de constitution de portefeuille boursier, d’analyse financière, de screening d’actions, de psychologie de trading, ainsi que de trading automatisé.

L’essor du marché du Bitcoin et des crypto-monnaies ne lui a pas non plus échappé, David ayant commencé à suivre et trader le marché des actifs numérique dès 2015, et compte à ce jour parmi les analystes bitcoin les plus expérimentés en France.

Sachant allier informations concrètes et éléments d’analyse, David écrit des analyses et des articles accessibles aux débutants, mais qui offrent également des informations utiles pour le trading au quotidien.

Enfin, d'un point de vue personnel, David Marcel est un passionné d'arts martiaux, pratiquant diverses disciplines depuis plus de 20 ans, une pratique dans laquelle il a su trouver de nombreux parallèles avec le monde du trading, de la finance et des cryptomonnaies.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram