Actualité d'EthereumActualité du DogecoinActualités

6,7 milliards de dollars de tokens Shiba sont partis en fumée

Destinataire de milliards de tokens Shiba Inu, le cofondateur d’Ethereum Vitalik Buterin a choisi d’en faire don et de brûler le solde.

Vitalik Buterin, le cofondateur de la blockchain Ethereum n’avait rien demandé. Son wallet recevait néanmoins pour plusieurs milliards de dollars de jetons, clones du Dogecoin. Cela comprenait des tokens Shiba Inu (SHIB), dogelon (ELON), Akita Inu (AKITA), mwDOGE (mwDOGE) et OURSHIB (OSHIB).

Mais avec l’explosion du cours de l’Ether, Buterin n’avait pas franchement besoin d’un tel cadeau. Ce dernier est désormais milliardaire en cryptomonnaie. La semaine dernière, Vitalik Butterin commençait donc à faire dons d’une partie de ces jetons non sollicités.

Your capital is at risk.

67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

 

Près de 50% des tokens SHIB détruits

Ce n’était que le début. Le 16 mai, c’est ainsi près de la moitié de l’ensemble de l’offre de tokens Shiba Inu qui a été brûlée. Pour rappel, le burn de jetons consiste donc à les détruire, ce qui réduit donc l’offre – faisant en principe augmenter le prix.

Au total, Vitalik Buterin a ainsi supprimé le 16 mai pour 6,7 milliards de dollars de Shiba Inu. Cela représentait le solde des jetons encore détenus sur son wallet. Le jeune milliardaire décidait déjà le 12 mai d’en donner 10%.

Un coup bas pour les détenteurs de ces jetons ? Ce n’est pas l’avis de Buterin. «  J’ai été impressionné par la façon dont les communautés de jetons dog ont traité les récents dons ! Beaucoup de gens du dog ont montré leur générosité et leur volonté de ne pas se concentrer uniquement sur leurs propres profits », écrit-il.

Mais le co-créateur d’Ethereum espère aussi décourager à l’avenir d’autres transferts de tokens de ce type vers son wallet personnel. Pour Buterin, pas question d’assumer la charge de ces crypto, pour des raisons de sécurité notamment.

Vitalik Buterin ne veut plus recevoir de jetons

La figure de la blockchain n’entend pas non plus participer à la spéculation autour de ces cryptomonnaies. Buterin adresse un message aux créateurs de jetons : il ne souhaite pas détenir un tel pouvoir sur la valeur de ces crypto.

Ces tokens auront néanmoins permis de financer des causes mondiales, à commencer par India Covid Relief Fund du fondateur de Polygon. Cet argent vise à contribuer à la lutte contre le Covid en Inde. Et grâce à Buterin, elle dispose d’un milliard de dollars en crypto supplémentaires.

D’après les informations d’Etherscan, celui-ci a également fait don de 431 millions de dollars d’AKITA à Gitcoin. Il s’agit d’une plateforme collaborative sur Ethereum permettant de rémunérer les contributeurs de projets open source.

Ces dons n’étaient pas sans conséquences cependant. Ils déclenchaient une chute de près de 40% de la valeur du SHIB, pour une capitalisation qui demeuraient aux alentours de 9 milliards de dollars. En brûlant les jetons restants, Buterin minimise à l’avenir ces fluctuations brutales.

Your capital is at risk.

67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Question & Answers (0)

Commentaire fermé