ActualitésBitcoin

Carlos Ghosn : une évasion à 500.000 dollars en Bitcoin

Crédit : Eivind Pedersen - Pixabay

Afin d’organiser son évasion japonaise, Carlos Ghosn a eu recours à de la crypto-monnaie. Par l’intermédiaire de son fils, 500.000 dollars en Bitcoin ont été virés depuis l’exchange crypto Coinbase.

 

Les transactions en crypto-monnaies laissent elles aussi des traces. La justice américaine signale ainsi que le fils de l’ancien patron de Renault-Nissan a participé au financement de la fuite de Carlos Ghosn.

Placé en résidence surveillé au Japon, l’ex-dirigeant a quitté le pays en décembre 2019 pour trouver refuge au Liban après une évasion rocambolesque. Cette opération a été orchestrée par deux hommes : Peter et Michael Taylor.

Une évasion à 1,36 million de dollars, dont une partie en crypto

Ces services auraient été rémunérés au total 1,36 million de dollars. Outre un virement de Carlos Ghosn à une société détenue par Peter Taylor, le patron en fuite a donc eu recours à une transaction en crypto-monnaie.

D’après le dossier ouvert par la justice américaine, les Taylor ont également bénéficié d’un transfert en Bitcoin. L’opération a été effectuée par le fils de Carlos Ghosn. Les données du crypto exchange Coinbase révèlent que 500.000 dollars en Bitcoin ont ainsi été versés.

Les deux organisateurs de l’évasion du patron déchu du constructeur automobile sont en prison. Ils ont été arrêtés en mai aux États-Unis et placés en détention à la demande du gouvernement japonais.

Ghosn a rencontré Mark Karpelès de Mt Gox

Les Taylor risquent l’extradition. Carlos Ghosn est lui en revanche à l’abri d’un tel risque. Le Liban, son pays d’origine, n’a pas d’accord d’extradition avec le Japon. Il est donc pour le moment peu probable qu’il soit jugé par la justice japonaise.

Un autre ressortissant étranger, Mark Karpelès, ne s’est lui en revanche pas soustrait à la justice. PDG d’une des premières bourses crypto, Mt Gox, le Français a été pris dans un scandale retentissant. Le mois dernier, il a été condamné à deux ans et demi de prison avec sursis.

Karpelès avait été accusé par la justice d’avoir organisé le vol de plus de 600.000 Bitcoins gérés par sa plateforme. Ces différentes charges sont tombées et l’informaticien a été condamné pour manipulation des données informatiques de Mt Gox, ce qu’il conteste.

L’ancien dirigeant de l’exchange mène une bataille juridique au Japon depuis plusieurs années, au contraire de Carlos Ghosn. Les deux hommes se connaissent d’ailleurs. Le PDG de Nissan a rencontré plusieurs fois Karpelès en 2019.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

eToro Reviews

    eToro Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/etoro-newsCreate your account
    Hide eToro Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Laissez une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *