Les meilleurs calendriers crypto pour suivre les tendances et nouveaux listings


Dernière mise à jour:

A moins d’être actif 24h/24, faire un tri précis dans l’actualité à venir des cryptos du top 500 est une tâche qui relève de l’impossible. Heureusement que les calendriers crypto sont là pour vous tenir au courant en temps réel. Pour l’investisseur à la recherche de la prochaine pépite et pour celui qui surveille un investissement en cours, le calendrier crypto représente un outil essentiel. Dans cet article, nous présentons une sélection de cinq sites et mettons en évidence leurs fonctionnalités.

Les 5 meilleurs calendriers crypto

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Les 5 meilleurs calendriers crypto en détail

A sa manière, chacun de ces outils intéressera différemment un investisseur et un trader. Tandis que CoinMarketCal, CoinMarketCap et CoinCarp sont plutôt généralistes et visent à être les plus exhaustifs possibles, le calendrier de Binance est plutôt axé sur les levées de fonds par les projets.

CoinMarketCap : le meilleur calendrier crypto le plus complet

CoinMarketCap est certainement le site le plus consulté de la cryptosphère : si on le connaît surtout pour être un agrégateur de données de cours et de volumes d’échanges (plus de 20 000 projets !), CMC consacre aussi une section de son portail web à centraliser les évènements liés aux projets crypto.

Fidèle à sa philosophie, le calendrier est très simple à prendre en main : filtrer par crypto et par type d’évènement (ICO, hard fork, mise à jour) est on ne peut plus intuitif. Pour chaque évènement, CoinMarketCap regroupe dans une fiche les liens vers le site ou le blog du projet, le canal Télégram, le flux Twitter, etc.

calendrier coinmarketcap

  • Pays d’origine : Etats-Unis (New York)
  • Existe depuis : 2013
  • Intégration avec réseaux sociaux : Telegram, Discord, Twitter
  • Application mobile : Android, iOS
  • Evènements : ICO, airdrops, AMA, conférences, burns, halvings

CoinMarketCal

Contrairement à CoinMarketCap, CoinMarketCal est quant à lui un « pur » calendrier : c’est d’ailleurs le calendrier crypto le plus utilisé. Il repose sur un format communautaire, c’est-à-dire qu’il est alimenté par des contributeurs et par les équipes des projets elles-mêmes (liens et documents à l’appui). D’autres contributeurs vérifient et votent la fiabilité de ces informations, et celles-ci sont au besoin modérées par l’équipe du site.

Ce système de votes permet donc de s’assurer que les news ne sont pas fake, et chacun peut voir si les pourcentages de vote « pour » et « contre » l’authenticité d’une information. Plus le pourcentage de votes positifs est élevé, plus l’information pourra être considérée comme fiable.

Créé par une équipe basée à Toulouse, CoinMarketCal possède son bot Telegram et son flux Twitter pour vous permettre d’être alerté en temps réel. Il vous suffira de cliquer pour être redirigé vers la fiche de l’évènement : conférence, lancement d’un protocole DEX, burn, mise à jour, etc.

calendrier coinmarketcal

  • Pays d’origine : France (Toulouse)
  • Existe depuis : 2017
  • Intégration avec réseaux sociaux : Telegram, Discord, Twitter
  • Application mobile : Android, iOS
  • Evènements : ICO, airdrops, AMA, conférences, burns, halvings

Coindar

Venu de Russie, le calendrier Coindar repose lui aussi sur un système collaboratif : tant qu’un contributeur apporte la preuve d’un événement, il peut s’identifier et le répertorier sur Coindar. En retour, les autres contributeurs ont la possibilité de voter pour confirmer ou infirmer l’information.

La différence avec CoinMarketCal est visuelle mais aussi sous le capot : environ 2 000 projets sont suivis par Coindar, contre plus de 10 000 sur CoinMarketCal.

calendrier coindar

  • Pays d’origine : Russie
  • Existe depuis : 2020
  • Intégration avec réseaux sociaux : Telegram, Discord, Twitter
  • Application mobile : Non
  • Evènements : ICO, airdrops, AMA, conférences, burns, halvings

Binance

Le calendrier fourni par Binance sur son Launchpad est axé sur les ICO qui ont lieu sur sa plateforme. Pour être plus juste techniquement, il faudrait plutôt parler d’IEO, des initial exchange offerings, autrement dit des levées de fonds réalisées en partenariat avec Binance.

Il faut être client de Binance pour avoir la chance d’investir en avant-première sur les projets lancés par le biais de son Launchpad. Il faut détenir un certain volume de BNB, souscrire à l’avance, accepter d’immobiliser ses BNB et récupérer ses jetons sur son compte une fois le lancement abouti. Vous l’aurez compris, le calendrier du Binance Launchpad est l’occasion de repérer les crypto-pépites parmi les projets appuyés par l’exchange n°1 du marché.

binance launchpad

  • Pays d’origine : Hong Kong
  • Existe depuis : 2017
  • Intégration avec réseaux sociaux : Telegram, Discord, Twitter
  • Application mobile : Android, iOS
  • Evènements : listings, ICO, airdrops, AMA, conférences, burns, halvings

CoinCarp

Visuellement, CoinCarp ressemble à s’y méprendre à CoinMarketCap … Comme son illustre modèle, c’est avant tout un agrégateur de données de prix et de volumes d’échanges. Même constat sur le calendrier : même fonctionnement, même impression visuelle, mêmes fonctionnalités pour personnaliser vos alertes par mail.

L’équipe a aussi eu la bonne idée d’intégrer le système de votes par les utilisateurs, de sorte que tout le monde puisse se faire une idée sur la fiabilité des informations. Si vous cherchez à souscrire à plusieurs calendriers simultanément, CoinCarp est une option solide à envisager, le site suivant actuellement près de 20 000 projets.

calendrier coincarp

  • Pays d’origine : Non communiqué
  • Existe depuis : 2021
  • Intégration avec réseaux sociaux : Telegram, Discord, Twitter
  • Application mobile : Non
  • Evènements : listings, ICO, airdrops, AMA, conférences, burns, halvings

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Comparatif des meilleurs calendriers crypto

Outil Application mobile Méthode de vérification Intégration avec réseaux sociaux Notre avis
CoinMarketCap Oui Centralisée Twitter

Telegram

Discord

Le plus complet du marché, à la fois calendrier et site de tracking des prix & volumes
CoinMarketCal Oui Collaborative Twitter

Telegram

Discord

Le calendrier le plus populaire. Simple à utiliser !
Coindar Non Centralisée Twitter

Telegram

Facebook

Une alternative à CoinMarketCal et orienté « technique »
Binance Oui Centralisée Twitter

Telegram

Discord

A privilégier si vous êtes à l’affût des levées de fonds sur le Launchpad de Binance
CoinCarp Non Centralisée Twitter

Telegram

Discord

Alternative à CoinMarketCap

Qu’est-ce qu’un calendrier crypto ?

Un calendrier crypto est un portail web qui vous permet de suivre plusieurs types d’évènements dans la cryptosphère :

  • Avancement de la roadmap d’un projet crypto : hard fork, testnet, mainnet
  • Levées de fonds: ICO, IEO
  • Nouveaux lisings de cryptos sur des plateformes centralisées: Binance, Coinbase, Crypto.com
  • Conférences et congrès importants
  • Rapports périodiques : annonce des réserves, calendrier d’émission, halving, burns, schedule fork, étude d’impact de mises à jour, etc.
  • Lancement d’applications ou de protocoles de finance décentralisée

Entre ces différentes fonctionnalités, chaque calendrier possède plus ou moins une spécialité, autrement dit un type d’évènement sur lequel il met l’accent auprès de sa base d’utilisateurs.

Chaque calendrier crypto possède également sa méthode de vérification.

Des calendriers comme CoinMarketCal reposent sur un format communautaire où des contributeurs ajoutent des évènements et y joignent des liens ou des documents à l’appui, et où en retour d’autres contributeurs votent la fiabilité des telles informations.

Des calendriers comme CoinMarketCap et Coindar adoptent un système plus centralisé où c’est l’équipe du site qui centralise, vérifie et publie les évènements dans son calendrier.

Avantages

  • Outils gratuits (de base) et ouverts à tous
  • Sécurité car pas besoin de renseigner trop des données personnelles
  • Intégration avec des réseaux sociaux, le plus souvent Discord, Telegram et Twitter
  • Possibilité de créer des alertes gratuites par mail xx jours avant chaque évènement
  • Fiabilité car les informations sont vérifiées soit par les modérateurs soit par les contributeurs

Inconvénients

  • Uniquement des informations de nature technique, pas de nature économique
  • Informations issues principalement des équipes des projets crypto, renvoyant souvent une image lisse et policée des cryptos

Comment utiliser un calendrier crypto pour investir ?

Il y a deux types de situations dans lesquelles il est crucial d’être abonné à un calendrier crypto :

  1. Préparer un investissement: se mettre à l’affût de la prochaine crypto-pépite qui fera x10 ou x50 à la faveur de son ICO, de son IEO sur Binance ou en intégrant le listing des principales plateformes, faire des recherches et trouver un projet prometteur dans lequel faire partie des investisseurs de la première heure.
  2. Surveiller un investissement en cours : se tenir au courant de l’évolution d’une crypto dans laquelle on a investi, être vigilant aux signaux qui indiquent s’ils faut remettre en question sa position (encaisser ses bénéfices) ou alors accroître davantage son exposition.

Sur un marché aussi rythmé que les cryptos, il faut constamment jouer l’équilibriste entre la nécessité de réagir vite et de vérifier les infos. A ce jeu-là, il est préférable de s’abonner à au moins deux des cinq calendriers crypto de notre sélection.

Lorsqu’on utilise un calendrier crypto, il faut aussi être conscient qu’il ne s’agit que d’un outil, avec quelques points de vigilance dont certains vous paraîtront déjà évidents.

Garder un esprit critique vis-à-vis de l’information

Les calendriers crypto centralisent des informations fournies par l’équipe du projet. Celle-ci veut forcément montrer son projet sous son meilleur jour. Les informations ne sont pas fausses, mais il faut être capable de garder une pensée critique vis-à-vis de celles-ci : prenez du recul et faites vos propres recherches en croisant les sources officielles avec diverses sources non officielles.

Par exemple, le site CoinCheckUp est un bon complément à CoinMarketCap / CoinMarketCal : il note les cryptos selon les résultats d’un audit, le CV des fondateurs, les éventuels partenaires institutionnels, le financement, etc.

Informations techniques vs informations économiques

Il faut aussi garder à l’esprit que les calendriers crypto n’apportent des informations que sur les évènements de nature « technique » : mises à jour, lancement du mainnet, rapport de testnet, burn, halving et autres avancées de la roadmap.

Or on sait que, comme les cryptos affichent une corrélation de plus en plus importante avec les indices boursiers traditionnels (Nasdaq en tête), les données économiques comptent énormément pour piloter un investissement crypto.

Attention au FOMO

Une hype se forme généralement autour d’un projet à l’approche d’un événement significatif tel qu’une mise à jour. En clair, le cours a tendance à baisser (et non monter) quelques jours avant. Si la mise à jour se déroule comme prévu, le cours remonte, autrement il reste relativement stable. Si la mise à jour échoue, le cours risque même de chuter brutalement car les déçus se débarrassent de leurs jetons.

Cela est dû au FOMO (« fear of missing out »), un phénomène typique en finance. Au moment où la hype atteint son paroxysme, de nombreux investisseurs expérimentés décident de prendre leurs bénéfices, considérant qu’il serait trop risqué d’attendre les résultats réels de la mise à jour : mettons un gain de +150% en trois jours dans notre exemple. Les nouveaux-venus eux, arrivent au plus mauvais moment car le cours chute pile à ce moment en raison des ventes massives. Ces derniers, déçus par la baisse, liquident alors leurs positions à perte alors qu’un nouveau rebond pourrait les ramener en positif …

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Les différents types de calendrier crypto

Les cinq calendriers de notre sélection centralisent des évènements de différentes natures : mises à jour, hard forks, ICO, listing, sessions AMA, airdrops, etc. Il vous suffit de filtrer par type d’évènement pour les isoler. Toutefois, certains calendriers comme celui de Binance mettent plus en avant les listings sur son exchange. Un aspect qu’il faut prendre en compte.

Calendrier technique

Coindar met l’accent sur les évènements de nature technique sur les 2000+ projets que le calendrier suit. Pour être tenu au courant de l’avancée de la roadmap d’un projet dans lequel vous avez investi, c’est donc un outil idéal. Il est essentiel dans ce marché baissier de discerner les projets qui continuent d’avancer sur leur feuille de route, car il y a des chances qu’il s’agisse des projets du top 100 actuels qui tiendront sur le long terme.

Par exemple, l’Ethereum (ETH) et Cardano (ADA) sont deux projets avec une actualité technique particulièrement chargée lorsqu’on consulte leurs pages Coindar respectives :

  • Ethereum doit passer de la preuve de travail à la preuve d’enjeu le 19 septembre
  • Cardano doit entrer dans une nouvelle phase de son développement (baptisée « ère Basho ») pour accélérer la vitesse et réduire les frais de son réseau

A l’inverse, des projets comme Ripple (XRP) n’avancent plus et n’ont aucune mise à jour importante à l’horizon. Si un calendrier technique ne vous livre pas d’analyse, il vous donne au moins les faits et donc les clés pour en développer une !

Calendrier d’ICO

Pour l’investisseur crypto, chaque ICO est l’occasion d’empocher une énorme plus-value en accéléré. C’est donc le principal type d’évènement guetté par les investisseurs sur un calendrier comme CoinMarketCap. Les ICO (initial coin offering) sont, à quelques mécanismes près, l’équivalent crypto des introductions d’actions en bourse sur le Nasdaq, les fameuses IPO (initial public offering). Les équipes d’un projet mettent en œuvre une ICO pour lever des fonds auprès du grand public, le plus souvent en ETH ou en BTC.

Sur CoinMarketCap, les détails de chaque ICO sont centralisés dans une section dédiée de son portail. En cliquant sur la fiche d’une ICO, vous aurez une vue d’ensemble des éléments suivants :

  • La nature des tokens émispar l’équipe : s’agit-il d’un token utilitaire (pour accéder à un service), d’un token de gouvernance (pour être « actionnaire » ou participer à la gouvernance du projet) ou alors d’un token de paiement (pour payer des services liés au projet) ?
  • L’investissement demandépar l’équipe : le minimum d’investissement, l’objectif de levée, ainsi que la crypto-devise dans laquelle vous devrez libeller votre dépôt, très souvent en ETH ou en BTC.
  • La plateforme où se déroule l’ICO: un lien vers le Binance Launchpad, BSC Station ou d’autres plateformes spécialisées en ICO.

Ici il est important de souligner que le calendrier se limite à donner des informations objectives, il n’est pas question de donner une analyse sur l’évolution du cours après l’ICO.

calendrier ICO coinmarketcap

Calendrier de listings

L’entrée d’une crypto dans le listing des plus grosses plateformes d’échange est l’occasion d’un gros coup de boost sur le cours. On se souvient qu’AVAX, la crypto d’Avalanche, était passée de 39 à 128 dollars quelques jours après sa première cotation sur Binance !

Les investisseurs à la recherche des prochaines cryptos qui feront x5, x10 voire x50 sont logiquement à l’affût des annonces de listing sur Binance, Coinbase, FTX, Kraken, etc.

En matière de nouveaux listings sur les plateformes, il faut distinguer deux situations :

  • Les lancements en partenariat avec la plateforme, que l’on appelle IEO (initial exchange offering)
  • Les cotations de projets déjà implantés et ayant déjà réussi leur ICO ailleurs

Les calendriers tels que CoinMarketCap et CoinMarketCal recensent uniquement les lancements et les IEO sur les « launchpads » des plateformes centralisées.

Parce qu’elles appuient un certain nombre de projets innovants, les plateformes les plus importantes possèdent chacune leur launchpad :

  • Binance : Binance Launchpad, Binance Launchpad
  • OKX : Jumpstart
  • Huobi : Huobi Prime
  • KuCoin : Spotlight

Pour les cotations de projets déjà existants, il n’y a malheureusement aucun calendrier qui les recense.

Calendrier d’AMA

CoinMarketCap et CoinMarketCal sont aussi des outils privilégiés pour connaître la date des sessions « ask me anything » ou AMA.

Les sessions AMA sont devenues un standard des projets crypto pour faire la promotion de leur token et interagir avec la communauté. Si le terme a été déposé par Reddit en 2016, il est aujourd’hui largement rentré dans le jargon crypto.

Ce sont des séances d’une heure environ, organisées sur un canal Telegram, Discord et plus rarement sur YouTube.

L’ambiance se veut décontractée : en plus d’un prix en jeu (pour susciter l’intérêt du public), l’interview compte généralement 10 questions soumises à l’avance, auxquelles il faut éventuellement rajouter quelques questions choisies parmi celles soumises par la communauté.

Sur CoinMarketCal, nous suivons par exemple le calendrier des AMA à venir pour les projets du top 500 des capitalisations :

calendrier AMA coinmarketcal

Calendrier d’Airdrops

Les crypto-enthousiastes sont friands d’airdrops car c’est le moyen d’obtenir des cryptomonnaies gratuites directement sur son wallet sans grand effort. Les sections « airdrop » sur CoinMarketCal et CoinMarketCap sont donc particulièrement suivies. En échange de distributions de jetons gratuits, les équipes demandent généralement de suivre leur flux Twitter, de participer à leur groupe Telegram, de reposter des publications de leur page Facebook, etc. Bref, des conditions et évidemment à visée promotionnelle !

Pour les projets, l’intérêt des airdrops est de faire de la publicité à moindre coût. Les distributions gratuites attirent beaucoup de curieux, et l’évènement a de fortes chances de faire le buzz.

D’autant que les airdrops sont aujourd’hui assez encadrés, après de très nombreuses dérives. Parce qu’il faut renseigner une adresse publique (de type Ethereum le plus souvent) pour que vos jetons vous soient envoyés, les hackers étaient particulièrement actifs pour essayer de récupérer les clés privées et tenter de dérober les crypto-actifs des utilisateurs naïfs.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Conclusion

Nous espérons que notre guide vous a apporté des éclairages sur les calendriers crypto et la manière dont vous pouvez en tirer le meilleur parti pour piloter plus efficacement vos investissements actuels. Si un calendrier technique ne vous livre pas d’analyse, il vous donne au moins les faits, les données, les dates et donc les clés pour en développer une !

C’est un outil crucial pour ceux qui veulent investir avant tout le monde sur les pépites de demain, car être investisseur de la première heure semble être la meilleure manière de faire x10, x50 voire x1000 sur son investissement. C’est aussi un outil de choix pour questionner régulièrement ses prises de position en cours, et s’assurer qu’il n’est pas temps de prendre ses bénéfices, solder sa position à perte ou alors accroître sa mise.


FAQ : on répond à vos questions sur les calendriers crypto

Qu’est-ce qu’un calendrier crypto ?

Les meilleurs calendriers crypto pour suivre les tendances et nouveaux listings
Un calendrier crypto est un site centralisant l’intégralité des informations liées aux événements futurs dans le monde des cryptomonnaies. Si certains calendriers se limitent aux 100 premières capitalisations, d’autres centralisent jusqu’à 16 000 cryptos ! Nous donnons notre top 5 des calendriers ici.

Quel est le meilleur calendrier crypto ?

Les meilleurs calendriers crypto pour suivre les tendances et nouveaux listings
CoinMarketCap est le meilleur calendrier crypto, car en plus de centraliser des informations sur les évènements à venir, c’est aussi le site privilégié par la cryptosphère pour obtenir des informations de prix et de volumes d’échanges sur n’importe quelle crypto. Nous en parlons en détail ici.
Salomé Martin
Salomé Martin
administrator
Salomé Martin
administrator

Rédactrice web depuis plusieurs années maintenant, j'ai l'habitude de rédiger sur toutes les thématiques. Toutefois, ayant une appétence particulière pour la Finance, et notamment pour le monde des crypto monnaies, j'ai décidé de me spécialiser uniquement sur cette thématique.