Dubaï : Le gouvernement met en place un système de paiement blockchain

Smart Dubaï Office – en collaboration avec le département des Finances de Dubaï – a lancé une plateforme blockchain baptisée ‘Payment Reconciliation and Settlement‘ permettant aux entités gouvernementales d’effectuer des paiements en temps réel.

 

D’après le média TradeArabia, le Department of Finance Dubai (DOF) s’est associé à Smart Dubaï Office pour créer un service sous blockchain visant à simplifier les opérations financières entre les administrations publiques et accélérer les transactions.

“Ce nouveau système offre au gouvernement de Dubaï de nombreux avantages. En plus de permettre des règlements quasiment en temps réel, le système élimine les frictions des processus financiers grâce à l’automatisation et à la minimisation de l’intervention humaine. Cela permet une visibilité claire des fonds; litiges immédiats et résolution des réclamations; transparence et immuabilité des documents financiers.” a expliqué Wesam Lootah, le PDG de Smart Dubaï Gov.

Plusieurs entités publiques telles que le service des eaux local (DEWA) ou encore le département de la Connaissance (KHDA) utilisent déjà la plateforme et ont annoncé avoir traité plusieurs millions de transactions avec succès.

D’autres entités ont prévu de rejoindre le mouvement, on compte notamment la police et la municipalité de Dubaï ainsi que le département de la Justice. En outre, un certain nombre de banques et entreprises financières seraient intéressées pour utiliser la plateforme.

Aisha Bin Bishr, la directrice de Smart Dubaï Office, a commenté l’événement :

“Une fois de plus, Dubaï a été un pionnier dans ce secteur et continue de progresser avec le lancement du système ‘Payment Reconciliation and Settlement‘, qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieuse stratégie de Dubaï Blockchain lancée par Cheikh Hamdan bin Mohammed Rashid Al Maktoum , Prince héritier de Dubaï et président du conseil exécutif de Dubaï.”

Ce n’est pas la premier projet blockchain du gouvernement. En mars, le département des Transports a annoncé travailler sur un système pour suivre les véhicules depuis leur fabrication jusqu’à la casse grâce à la technologie blockchain.

En avril, le département du Tourisme a dévoilé une place de marché développée sous blockchain pour le secteur du tourisme visant à offrir les meilleurs tarifs aux voyageurs.