Le Cardano part en tournée en Afrique pour renforcer ses positions dans la guerre DeFi
Actualités Crypto-monnaies, News Cardano, Toute l'actualité

Le Cardano part en tournée en Afrique pour renforcer ses positions dans la guerre DeFi

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Hoskinson, créateur de la crypto Cardano, part en tournée an Afrique la semaine prochaine. Son objectif est de former des partenariats et d’accompagner les start-up qui utilisent sa blockchain.

L’Afrique représente un enjeu important pour les cryptos. En effet, nombreux sont les pays africains à utiliser les cryptos et la technologie blockchain. D’ailleurs, Charles Hoskinson, le créateur du Cardano, ne s’y trompe pas ! La semaine prochaine, il entame une tournée en Afrique afin de créer et renforcer les collaborations avec des start up.

Le créateur du Cardano part en tournée en Afrique

L’annonce est venue par Twitter. Après avoir mis fin à une diète (volontaire) de deux semaines sur les réseaux sociaux, Charles Hoskinson a annoncé une tournée en Afrique. Comme il indique dans son message, cette tournée le mènera depuis l’Afrique du Sud jusqu’à l’Egypte !

Pour lui, l’Afrique bénéficierait beaucoup du Cardano. En effet, beaucoup de pays africains font face à un système économique fragile. En parallèle, sa population est jeune et prête à embrasser la technologie blockchain.

« Les premiers pays qui organiseront des élections nationales en ligne crédibles, libres, équitables et vérifiables seront probablement des nations africaines. Ils seront les premiers pays à posséder une véritable identité et une économie numériques. » Charles Hoskinson, créateur du Cardano

Récemment, au cours du « Cardano Summit », Charles Hoskinson avait annoncé un investissement à hauteur de 100 millions de dollars à destination de start-up implantées en Afrique. L’investissement est réalisé via EMURGO, la branche commerciale de la fondation Cardano.

cryptonaute twitter

Le secteur concurrentiel de la DeFi

Si l’Afrique a besoin du Cardano, le Cardano a également besoin de l’Afrique. En effet, le Cardano fait partie des cryptos dites « Ethereum killers ». Sur le secteur de la DeFi, la lutte s’est fortement intensifiée en 2021 et la concurrence est plus forte que jamais. Par exemple, en 2021, on a vu des cryptos récentes comme le Solana connaître un énorme succès.

Justement, quel est le paysage actuel sur le secteur de la DeFi ? On peut distinguer 5 grandes cryptomonnaies. Si on prend le classement en termes de capitalisation, la situation est actuellement la suivante :

  • Ethereum : 2ème avec 383 milliards d’euros ;

  • Cardano : 4ème avec 61 milliards d’euros ;

  • Solana : 7ème avec 38 milliards d’euros ;

  • Polkadot : 8ème avec 34 milliards d’euros ;

  • Avalanche : 15ème avec 48 milliards d’euros.

Le Cardano reste donc bien placé, d’autant plus que le secteur de la DeFi est trop vaste pour ne reposer que sur un seul réseau. Pour autant, ces dernières semaines, le Cardano a eu du mal à se maintenir en vert. Alors que le Solana explosait, le Cardano, lui, cédait sa 3ème place de crypto mondiale au profit du Binance Coin. Pour s’imposer dans le temps, le Cardano doit arriver à séduire et convaincre. Et si l’avenir du Cardano dépendait de l’Afrique ?

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a d'abord travaillé pendant 7 ans en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF. Pour EDF, il travaillait sur les travaux d’installation et de rénovation des alternateurs pour le parc nucléaire français.

Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint l’entreprise Atkins pendant 3 ans. En tant qu’ingénieur projet, ses activités portaient sur les diesels de secours de la centrale nucléaire d’Hinkley Point, actuellement en construction dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Après 10 ans passés dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises.

A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large. Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Enfin, ses expériences à l’étranger lui donnent une ouverture d’esprit et une curiosité importantes pour la découverte de nouveaux domaines ainsi que la maîtrise de la langue anglaise indispensable dans la globalisation actuelle.

Sa femme Stéphanie est également rédactrice web depuis 2020. Elle est issue d’une formation d’ingénieur dans le bâtiment et l’économie de la construction. Cela leur permet de travailler en équipe, d’échanger sur le contenu de leur articles et d’assurer un standard élevé pour ce qui est de la qualité de leurs livrables.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram