Actualités

Maduro : Le Venezuela travaille dans le monde de la crypto-monnaie

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a confirmé que le pays travaillait « dans le monde de la crypto-monnaie » et que des annonces officielles seraient bientôt faites à ce sujet.

 

La semaine passée, plusieurs sources proches du dossier affirmaient qu’à la demande de la compagnie pétrolière publique Petroleos de Venezuela SA, la banque centrale du Venezuela étudiait la possibilité d’ajouter des cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum à ses réserves de change.

Dans une récente apparition à la télévision locale, Nicolas Maduro a déclaré que « le gouvernement vénézuélien utilisait les crypto-monnaies comme un moyen de paiement gratuit aux niveaux national et international », rapporte Bloomberg.

“Le ministre des Finances et la banque centrale du Venezuela disposent de nouveaux instruments que nous activerons très prochainement pour que tout le monde puisse effectuer des transactions bancaires, ainsi que des paiements nationaux et internationaux via les comptes de la banque centrale. Le Venezuela travaille dans le monde de la crypto-monnaie”, a-t-il dit.

Le Venezuela vit une forte crise économique et politique depuis plusieurs années. Un grand nombre de sanctions économiques oblige le petit pays d’Amérique latine à explorer de nouvelles méthodes pour effectuer des paiements transfrontaliers, notamment dans le cadre du commerce de pétrole, son ultime ressource.

En 2018, Maduro a lancé sa propre cryptomonnaie, le Petro, afin de faire face aux sanctions, mais la pièce numérique a rapidement été considérée comme un écran de fumée.

Suite au discours de Maduro, Juan Guaido, le président du Parlement qui s’est autoproclamé président par intérim en janvier 2019 et a aussitôt été reconnu par Washington et une cinquantaine de pays, a affirmé que « l’utilisation de la crypto-monnaie par le régime témoignait du désespoir ».

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*