La NASA expérimente la blockchain pour sécuriser les données de vols

L’agence gouvernementale NASA se penche sur la technologie blockchain pour sécuriser et garantir la confidentialité des données de vols des aéronefs.

 

D’après un document publié par Ronald J. Reisman, ingénieur logiciel à la NASA, la blockchain et les contrats intelligents pourraient être utilisés afin de renforcer la sécurité et la confidentialité des échanges entre les avions et les différents acteurs autorisés.

“L’innovation consiste en l’utilisation d’un framework blockchain open source pour permettre la confidentialité et l’anonymat des aéronefs tout en fournissant une méthode sécurisée pour la communication entre les services de la circulation aérienne, le support aux opérations ou d’autres entités autorisées.” a écrit Mr Reisman.

À compter du 1er janvier 2020, la Federal Aviation Administration (FAA) a décrété que tous les avions évoluant dans l’espace aérien devront être équipés d’un système ADS-B.

L’Automatic dependent surveillance-broadcast (ADS-B) est un système de surveillance coopératif pour le contrôle du trafic aérien et d’autres applications connexes. Un avion équipé de l’ADS-B détermine sa position grâce à un système de positionnement par satellite (GNSS) et envoie périodiquement cette position et d’autres informations aux stations sol et aux autres appareils dotés de l’ADS-B progressant dans la zone.

Selon l’ingénieur, l’ADS-B n’inclut pas de dispositions pour la protection de la vie privée des aéronefs, ni pour les potentielles attaques par spoofing ou déni de service.

Le prototype blockchain développé par la NASA permet ainsi d’atténuer les problèmes de sécurité du système ADS-B.

Il comporte une autorité de certification et des canaux de communication à large bande passante pour l’envoi et la réception de données confidentielles entre un aéronef spécifique et un membre autorisé, conformément aux conditions spécifiées dans les contrats intelligents.

L’année dernière, la NASA et un chercheur indépendant ont lancé un projet de recherche afin d’utiliser la blockchain Ethereum pour éviter les astéroïdes et autres débris lors d’un trajet dans l’espace.

> ConsenSys acquiert l’entreprise spatiale Planetary Resources

> Boeing : Des véhicules aériens autonomes sous IA et blockchain


La newsletter de Cryptonaute :