ActualitésRegulationRipple

Ripple adresse une lettre ouverte au gouvernement américain

Dans une lettre ouverte adressée au Congrès des États-Unis, le cofondateur et le PDG de Ripple ont exhorté le gouvernement à mettre en place une réglementation pour la blockchain et les cryptomonnaies qui n’handicaperait pas les entreprises américaines.

 

Se voulant rassurants, Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple et Chris Larsen, le président exécutif et co-fondateur de la société, ont ouvert leur lettre, publiée hier, en précisant  qu’ils « ne prenaient pas pour acquis le rôle vital des banques centrales » pour l’émission de devises.

“Depuis des siècles, les gouvernements se prêtent bien à ce travail. À notre avis, les monnaies numériques ont la possibilité de compléter des monnaies existantes telles que le dollar américain – et non de les remplacer.” ont-ils écrit.

Les dirigeants de la firme éditrice de la troisième plus grande cryptomonnaie du marché, XRP, ont ensuite exhorté les législateurs à travailler sur une réglementation qui ne désavantagerait pas les startups américaines.

“Sans clarté réglementaire, nous risquons de pousser l’innovation, les recettes fiscales et les emplois créés par ces nouvelles technologies à l’étranger.” ont-ils ajouté.

La semaine passée, Garlinghouse annonçait déjà que l’arrivée de la future cryptomonnaie de Facebook, Libra, pourrait amener à la mise en place d’une réglementation plus sévère pour l’ensemble de l’industrie.

Demain, le Comité sénatorial américain des banques, du logement et des affaires urbaines, qui recevait récemment David Marcus, le directeur blockchain de Facebook, pour discuter du projet Libra, se réunira pour une nouvelle audience intitulée « Examen du cadre de réglementation pour les devises numériques et la blockchain ». On comptera notamment la participation de Jeremy Allaire, le PDG de Circle et le représentant de la Blockchain Association.

> Première réunion de la task force blockchain française

Crédit miniature : Ripple.com

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*