Accueil Type de trading : que choisir pour investir en 2023 ? Qu’est-ce que le trading haute fréquence ?

trading-haute-frequence

Le trading est une activité intense qui nécessite l’usage de plusieurs techniques aussi complexes que délicates. Le trading haute fréquence (HFT) fait partie des stratégies de trading les plus exclusives du domaine.

C’est une technique de trading émergente, qui utilise des algorithmes informatiques pour exécuter des ordres d’achat et de vente à des vitesses extrêmement élevées. Elle est considérée exclusive, propre des investisseurs institutionnels et des sociétés de trading. Ces derniers l’utilisent pour maximiser les profits en exploitant les fluctuations rapides des prix sur les marchés financiers.

Le HFT a suscité un grand intérêt, ainsi que des débats, en raison de sa complexité et de son impact sur l’efficacité du marché. Afin de mieux comprendre cette technique, il y a lieu d’explorer ses caractéristiques, son mode de fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients, ainsi que son impact sur les marchés financiers.

Sommaire

C’est quoi le trading haute fréquence (HFT) ?

trading-haute-fréquence-splash

Le trading haute fréquence (HFT) est une technique encore jeune, mais qui a réellement connu une croissance rapide au cours de ces dernières années. La stratégie consiste à utiliser des ordinateurs équipés d’algorithmes sophistiqués, programmés pour analyser les marchés financiers en temps réel.

Ils procèdent ensuite à l’exécution d’ordres d’achat et de vente à des vitesses très élevées. Les opérations en HTF se font généralement en quelques millisecondes.

L’objectif principal du trading haute fréquence est de tirer parti d’écarts infimes que l’on retrouve souvent dans les prix, pour les négocier rapidement et en grandes quantités. Techniquement, cette stratégie a existé depuis que les systèmes informatiques sont devenus partie intégrante de notre vie.

Cependant, avec le temps les ordinateurs sont devenus techniquement de plus en plus avancés. Les pratiques de négociation ont augmenté en taille et les algorithmes sont devenus plus sophistiqués.

La plupart du temps, le HFT est utilisé par les investisseurs institutionnels et les sociétés de trading pour maximiser leurs profits. Selon les statistiques, plus de la moitié des ordres que se retrouvent actuellement sur les marchés boursiers américains sont générés par des ordinateurs dotés de puissants algorithmes, qui utilisent le trading haute fréquence.

En raison de sa complexité et de la nature de son mode de fonctionnement, le HFT procure énormément de bénéfices à ses utilisateurs. Une étude a révélé qu’au cours d’une année normale sur les marchés boursiers mondiaux, les traders HFT peuvent gagner en moyenne environ 5 milliards de dollars.

Il est estimé qu’en 2019, les traders spécialisés dans le trading haute fréquence ont généré des revenus de plus de 3 milliards de dollars en seulement 9 mois. L’année qui a suivi, 2020, étant une année de forte volatilité au niveau des échanges, a permis à ces traders de gagner plus de 7 milliards de dollars.


Comment fonctionne le HFT ?

Pour mieux cerner la complexité du trading haute fréquence, il est important de comprendre son mode de fonctionnement. L’usage du HFT repose sur la mise en œuvre de plusieurs principes clés.

Notez dans un premier temps qu’avec cette stratégie, tous les gains récupérés sur les marges sont extrêmement faibles. Aussi, n’importe quel trader qui s’engage dans le trading haute fréquence a l’obligation de traiter un nombre extrêmement élevé d’ordres, s’il veut réaliser des profits significatifs.

C’est à ce titre que l’usage des algorithmes sophistiqués devient presque une obligation pour ces traders. En effet, seuls des ordinateurs bien équipés et programmés avec des algorithmes ont la capacité d’exécuter des ordres d’achat et de vente à des vitesses très élevées.

L’un des piliers de fonctionnement du HFT consiste en la prise de positions sur de très courtes durées. Elles peuvent parfois durer quelques millisecondes seulement. La plupart du temps, les traders haute fréquence cherchent à profiter des fluctuations rapides des prix sur les marchés financiers. Ils achètent et vendent des actifs en un temps record.

De plus, les ordres émis sont souvent annulés rapidement. Les positions conservées par les traders n’ont pas l’habitude persister jusqu’à la fin d’une journée de trading.

Pour réaliser des bénéfices, les traders haute fréquence doivent être en mesure de détecter les tendances et les modèles de marché très rapidement, et de prendre des décisions d’achat ou de vente en conséquence. Les gains sont réalisés en exploitant les micro-mouvements des prix sur les marchés financiers.


Quels sont les avantages du trading haute fréquence ?

pros trading

La question de l’usage du trading haute fréquence a fait l’objet de nombreuses controverses depuis son exposition au public. Nombreux sont les analystes et experts en trading qui critiquent cette technique en raison de ses déconvenues.

Cependant, une grande partie de ses utilisateurs sont également très vocaux quant à ses prouesses impressionnantes. Il est tout de même indéniable que le HFT présente des avantages que l’on ne peut ignorer.

Encourage la liquidité sur le marché

La liquidité représente pour beaucoup d’investisseurs la preuve du fonctionnement adéquat d’un marché financier. Il s’agit d’ailleurs d’un élément qui est particulièrement prévalent dans le monde des finances d’aujourd’hui. Étant donné que de plus en plus de crises financières sont provoquées par un manque de liquidité auprès des institutions financières, toute stratégie permettant la montée de la liquidité est appréciée.

C’est un facteur que remplit parfaitement le trading haute fréquence puisqu’il a été conçu pour améliorer la liquidité du marché financier. En effet, lorsque l’on étudie le caractère du HFT, on se rend rapidement compte qu’au vue des montants et des volumes de transactions effectuées à travers cette stratégie, la liquidité du marché est bien garantie.

Selon de nombreux professionnels, les traders HFT représentent généralement des teneurs de marché improvisés ,qui achètent et vendent quand personne ne le fait. Les transactions liées aux HFT peuvent représenter jusqu’à 70 % du volume des transactions réalisées sur un marché au cours d’une journée donnée. Cela permet ainsi aux investisseurs d’avoir plus de chances d’être mis en relation avec une contrepartie, c’est-à-dire le trader HFT, disposé à acheter ou à vendre au prix qu’ils désirent.


Améliore l’efficacité du marché

Fournir une meilleure liquidité est l’une des meilleures preuves que le trading haute fréquence permet d’améliorer l’efficacité du marché. Cependant, elle y contribue également en réduisant les écarts de prix entre l’offre et la demande. En effet, grâce à leurs algorithmes sophistiqués qui analysent rapidement les flux d’ordres et les données de marché, les traders HFT arrivent à détecter les opportunités d’arbitrage et d’autres écarts de prix pour en profiter.

Cela permet également une exécution plus rapide des transactions. Les ordinateurs peuvent traiter et exécuter des ordres en une fraction de seconde. Cela permet aux traders haute fréquence de prendre des positions et de les clôturer en un temps record.


Réduit les coûts pour les investisseurs individuels

L’efficacité accrue du marché résultant de ces pratiques peut également bénéficier aux investisseurs individuels. En effet, ça leur permet d’acheter et de vendre des actions à des prix plus équitables et à des coûts de transaction plus bas.

Il s’agit là de l’une des conséquences directes de l’augmentation de la liquidité et de l’efficacité du marché. Étant donné que les traders HFT sont en mesure de diviser les grosses transactions en un grand nombre de petites transactions, ils participent à la réduction de l’effet que pourrait avoir un gros ordre d’achat ou de vente sur les investisseurs ordinaires.


Une meilleure rentabilité

Il est difficile de parler des avantages de la stratégie du HFT sans mentionner son incroyable rentabilité. Certes, il n’existe que très peu d’informations fiables sur la rentabilité des entreprises spécialisées dans le HFT.

Cependant, les données statistiques permettent aux analystes d’identifier le potentiel de profit du trading haute fréquence. Selon ces dernières, les Hedge Funds et les banques qui font usage de cette stratégie sont extrêmement rentables.


Quels sont les inconvénients du trading haute fréquence ?

cons trading

Bien que le trading haute fréquence offre des avantages en termes de rapidité et de rentabilité, il suscite également des préoccupations en matière de stabilité des marchés financiers et d’égalité d’accès aux informations. La technique a de nombreux détracteurs en raison de ses inconvénients majeurs.

Les traders HFT sont adeptes de la manipulation des marchés

Pour la majorité des analystes qui se prononcent sur le sujet, il est clair que l’usage du HFT donne aux traders un avantage injuste en matière de manipulations du marché. S’il est vrai que tous les traders se livrent d’une manière ou d’une autre à la manipulation des marchés à leur avantage, le cas des traders HFT est encore plus prononcé.

Grâce à leurs ordinateurs ultra sophistiqués, les traders HFT peuvent influencer le marché de la meilleure des manières possibles. Il s’agit d’opérations illégales qui provoquent des mouvements ou des activités sur le marché qui n’auraient pas eu lieu normalement.


Une technique qui se fait au détriment des petits investisseurs

Un autre argument qui ressort presque toujours contre les pratiques HFT consiste en ses effets sur les petits investisseurs. En effet, la plupart du temps, les petits investisseurs étant en manque de ressources face aux traders HFT, ils finissent par être sacrifiés sur le marché.

Puisqu’ils n’ont pas les capacités nécessaires pour consulter les informations aussi rapidement que les ordinateurs HFT, il se crée alors un déséquilibre entre les parties intervenant sur le marché.


Historique du trading haute fréquence

trading haute fréquence historique

Il est assez évident que le trading à haute fréquence représente une technique très populaire aujourd’hui. Elle est devenue une pratique courante sur les marchés financiers mondiaux au cours de ces dernières années. Cependant, cette méthode de trading n’a pas toujours existé. Afin de mieux comprendre la nature du HFT, il y a lieu d’explorer son historique, depuis ses débuts modestes jusqu’à sa croissance explosive, en passant par ses événements marquants.

Origines et évolution du HFT

Pour certains analystes, les origines du HFT remontent aux années 1990. C’est alors que les premiers ordinateurs ont commencé à être utilisés pour automatiser les transactions sur les marchés financiers. Cependant, la plupart pointeront du doigt le début des années 2000.

Il est en tout cas très clair que c’est à partir de 2005 que le trading haute fréquence a vraiment commencé à se développer. Cela, suite aux efforts de la SEC pour moderniser les marchés de trading. Cette période coïncide aussi avec l’avènement de la connectivité à haute vitesse et la prolifération des données de marché en temps réel.

Au cours de la dernière décennie, le HFT est devenu de plus en plus répandu, en particulier aux États-Unis. En effet, il représente désormais plus de la moitié des transactions sur les marchés boursiers américains. Les traders haute fréquence sont souvent des sociétés de trading propriétaires, des fonds spéculatifs et des banques d’investissement.


Le Flash Crash de 2010

Impossible de parler du trading haute fréquence sans mentionner l’un des plus grands incidents : le flash crash de 2010. Le 06 mai 2010, les marchés boursiers américains ont connu un “flash crash” soudain, qui a vu l’indice Dow Jones Industrial Average perdre environ 1 000 points en l’espace de quelques minutes.

Notez que le marché a fini par récupérer la plupart des pertes subies pendant cette courte période de temps. Cela dit, la situation n’a pas manqué d’effrayer plusieurs investisseurs.

Si ce flash crash a été attribué en partie à la volatilité des marchés, il est aussi dû à l’utilisation de techniques de trading haute fréquence. Cette crise est l’un des meilleurs exemples de l’effet de cascade attribué aux techniques de trading haute fréquence par ses détracteurs.


Les Flash Boys

Il s’agit d’un autre élément phare de la vie du trading à haute fréquence. En 2014, Michael Lewis publiait un livre dédié à la technique et intitulé “Flash Boys”. Ce livre a suscité un grand débat sur le HFT ainsi que sur ses effets sur les marchés financiers.

Le livre décrit comment les traders haute fréquence sont en mesure de gagner de l’argent en exploitant des avantages technologiques, tels que l’accès aux données de marché en temps réel et la vitesse de traitement des ordres.


Les Dark Pools

Les dark pools sont des plateformes de trading où les transactions sont effectuées en dehors des bourses traditionnelles. La plupart de ces plateformes sont utilisées par les traders d’institutions financières pour négocier de grandes quantités d’actions sans perturber le marché public.

À travers les dark pools, les investisseurs peuvent réduire les coûts de transaction en minimisant les écarts entre les prix d’achat et de vente. Les transactions sont généralement effectuées à des prix proches de ceux du marché public. L’avantage est qu’elles se présentent sans les frais de courtage et les autres coûts associés aux échanges publics.

De plus, les dark pools offrent une confidentialité accrue. Cela permet aux investisseurs de négocier des actifs sans que leurs intentions soient connues des autres participants du marché.


La situation du trading haute fréquence au niveau de la réglementation

Regulation

La technique de trading haute fréquence est très souvent associée à des accusations assez extrêmes dans le domaine du trading. Pour la plupart de ses détracteurs, elle est l’une des raisons principales de la volatilité accrue des marchés financiers et pose même d’énormes risques pour la stabilité du système financier.

Afin de répondre aux diverses préoccupations en lien avec le HFT, les régulateurs financiers du monde entier ont commencé à prendre des mesures. Ces dernières visent à encadrer le HFT afin de réduire les risques associés à la pratique.

Sur le plan mondial, nombreux sont les régulateurs financiers qui ont tôt fait de prendre des mesures contre le HFT. En 2015, la Securities and Exchange Commission (SEC) aux États-Unis a proposé des règles visant à améliorer la surveillance du HFT et à réduire les risques de perturbation du marché qu’elle pourrait provoquer.

En Europe, la MiFID II, une directive européenne sur les marchés d’instruments financiers, est entrée en vigueur en 2018. Cette directive a introduit de nouvelles règles sur le HFT. Notamment, l’obligation pour les traders à haute fréquence de s’enregistrer auprès des régulateurs et de fournir des informations détaillées sur leurs activités.

La situation en France

Pour ce qui est de la France, c’est l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui est en charge. C’est à ce titre qu’elle a mis en place plusieurs mesures pour encadrer le HFT et améliorer la transparence des marchés financiers.

Dès 2011, soit un an après le Flash Crash, l’AMF a publié une étude sur le HFT qui a souligné les risques associés à cette pratique. En particulier, le risque de perturbation des marchés financiers, le risque de manipulation des prix et le risque d’opacité du marché.

L’étude a également proposé plusieurs mesures pour réglementer le HFT. Par exemple l’obligation pour les traders à haute fréquence de s’enregistrer auprès de l’AMF et de fournir des informations détaillées sur leurs activités.

En 2012, l’AMF a également introduit une réglementation sur les dark pools. Ces derniers sont, comme mentionné plus haut, des plateformes de trading privées utilisées par les traders à haute fréquence pour négocier des actifs de manière anonyme.

La réglementation a imposé des exigences de transparence accrues pour les dark pools.  Notamment, l’obligation pour les gestionnaires de ces plateformes de fournir des informations sur les prix et les volumes d’échange.


La question de l’éthique de l’usage du trading haute fréquence et son impact sur le marché

Le trading haute fréquence est sans aucun doute la technique de trading la plus controversée du domaine. Les discussions sur ce sujet sont centrées sur la question de savoir si cette pratique est équitable et si elle offre des avantages pour l’ensemble des acteurs du marché.

Pour les partisans du HFT, la technique permet de stimuler la concurrence et améliore l’efficacité du marché. Ils estiment que le trading haute fréquence est une pratique bénéfique pour les marchés financiers. Elle permet en effet d’augmenter la liquidité, de réduire l’écart de prix et d’améliorer l’efficacité du marché.

Pour eux, le HFT est simplement une avancée technologique qui permet d’optimiser les processus de trading. Elle offre ainsi des avantages non seulement pour les investisseurs, mais aussi pour les consommateurs.


Les raisons des détracteurs

Quant aux opposants de ce mouvement, ils soutiennent que le trading haute fréquence crée des inégalités et compromet l’intégrité des marchés financiers. Pour eux, le trading haute fréquence est une véritable menace. Il permet en effet aux acteurs du marché ayant les moyens technologiques les plus avancés de bénéficier d’un avantage injuste sur les autres investisseurs. Il représente également un problème pour les investisseurs qui choisissent d’adopter une stratégie à long terme, en achetant ou en vendant en masse leurs actifs.

Les détracteurs du HTF précisent que cette pratique crée des déséquilibres dans les marchés. Cela peut causer des événements imprévisibles qui ont un impact négatif sur l’économie mondiale.

La réglementation et les normes de transparence sont au cœur de cette controverse. Les partisans et les détracteurs s’opposent sur les niveaux de réglementation nécessaires pour assurer une concurrence équitable et une stabilité sur les marchés financiers.

Il y a tout de même lieu d’ajouter que le HFT est l’une des nombreuses innovations financières qui ont vu le jour grâce aux ordinateurs et aux logiciels sophistiqués. D’un point de vue objectif, la technique du HFT n’a pas été créée avec l’intention de tromper le marché. Son objectif était plutôt de donner à ses utilisateurs un avantage concurrentiel. Cependant, la technique est progressivement devenue problématique en raison de l’usage qu’en fait ses utilisateurs principaux.


Est-il possible de faire du trading à haute fréquence en tant que particulier ?

trading home

Comme vous l’avez sans doute, le trading à haute fréquence n’est pas pour les investisseurs ordinaires. C’est une technique qui nécessite des ressources informatiques avancées et une infrastructure très coûteuse.

La majorité des professionnels du trading haute fréquence ont accès à des ordinateurs ultra-rapides. Sans compter les connexions ultra-performantes et les logiciels sophistiqués pour analyser les données du marché.

Certaines firmes particulièrement bien équipées dotent également leurs professionnels d’appareils qui les mettent en relation avec des flux de données en temps réel de qualité supérieure et à des informations exclusives. On parle ici de données de niveau 2, d’informations sur les ordres cachés et d’échanges sur les dark pools. Ces informations sont souvent réservées aux grandes institutions financières et sont inaccessibles aux particuliers.

Notez également que le trading haute fréquence est réalisé à grande échelle, avec des volumes de transactions massifs. Ces derniers nécessitent aussi de montants de capital très importants. Il serait impossible pour des particuliers de réunir les ressources nécessaires pour se livrer au HFT.

Il existe cependant, une alternative au HFT pour les particuliers : le trading automatique ou robot trading. Cette technique a pour seule similitude avec le HFT son usage d’algorithmes. Ces derniers sont préprogrammés pour analyser les données du marché et exécuter des transactions automatiquement.

Contrairement au HFT, le trading automatique ne nécessite pas d’infrastructure coûteuse ni d’une vitesse de traitement ultra-rapide. La technique est accessible à tout le monde. Les coûts d’entrée sont en effet beaucoup plus bas que pour le trading haute fréquence. Nombreuses sont les plateformes de trading qui proposent d’ailleurs des services de trading automatisé à leurs clients particuliers.

Avec l’automatisation du trading, il est également possible de diversifier les portefeuilles de trading et de minimiser les risques.


Top 5 des meilleures plateformes pour trader en France

Si le HFT est une technique hors de portée pour les particuliers, il existe plusieurs autres styles de trading.

Parmi ces techniques on retrouve le scalping. Il s’agit d’une une stratégie de trading dont les origines remontent à des décennies déjà. Elle implique l’achat et la vente rapide de titres pour réaliser des bénéfices sur de petits mouvements de prix. Le scalping peut être effectué manuellement ou à l’aide d’un logiciel de trading automatique.

Le robot trading est une autre technique très populaire dans le domaine aujourd’hui.  Connue sous le nom de trading automatisé, elle consiste en l’utilisation des algorithmes pour exécuter des transactions sur les marchés. Ces deux styles de trading peuvent être utilisés par les investisseurs particuliers pour réaliser des bénéfices sur les marchés financiers. Et il ne s’agit pas uniquement d’actions. Les robots peuvent être utilisés pour échanger des devises, des matières premières, des indices boursiers et des cryptos comme le Bitcoin.

Plateformes Actifs Méthode de dépôt Visiter le site
AvaTrade Actions, devises, matières premières, indices, ETF et crypto-monnaies Cartes de crédit/débit, virements bancaires, PayPal, Neteller et Skrill AvaTrade
XTB Actions, indices, devises et matières premières Cartes de crédit/débit, virements bancaires, PayPal. XTB
eToro Actions, devises, matières premières, indices, ETF et crypto-monnaies Cartes de crédit/débit, virements bancaires, PayPal. eToro
Vantage Devises, indices, matières premières, actions et crypto-monnaies Cartes de crédit/débit, virements bancaires, PayPal. Vantage

Votre capital est à risque lorsque vous négociez des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Conclusion

Le trading haute fréquence est une technique d’investissement complexe et sophistiquée qui nécessite énormément de ressources. Elle fait usage d’algorithmes informatiques avancés pour effectuer des transactions boursières à une vitesse incroyablement élevée. Elle est très appréciée des institutions financières pour les rendements impressionnants qu’elle engendre.

Cependant, bien que le HFT puisse entraîner des avantages tels que la liquidité et l’efficacité du marché, il entraîne également des risques et des inconvénients sur plusieurs fronts. Par exemple, la volatilité du marché et la concentration du pouvoir entre les mains de quelques grandes entreprises.

De plus, le trading haute fréquence n’étant pas accessible aux particuliers, ces derniers finissent par en devenir victimes. Il existe heureusement d’autres types de trading automatisé qui peuvent être utilisés par les traders individuels.


FAQ : on répond à vos questions sur le trading haute fréquence

C’est quoi le trading haute fréquence (HFT) ?

Comment fonctionne le trading haute fréquence ?

Quels sont les inconvénients liés au trading haute fréquence ?

Aymeric Denis Orella Éditeur web

Aymeric Denis Orella Éditeur web

Aymeric Denis Orella est un professionnel polyvalent avec une vaste expérience dans divers domaines, allant de la gestion de projet à l'IT, en passant par le content marketing et la traduction. Sa formation académique a débuté à l'Université de Turin où il a étudié les langues étrangères et la littérature, un parcours qu’il a rapidement abandonné pour des études en psychologie à l'Université de la Vallée d'Aoste.

Aymeric a commencé sa carrière en tant que traducteur indépendant, se spécialisant dans la localisation de contenu et la traduction multilingue. Sa maîtrise de trois langues - le français, l'italien et l'anglais - a été un atout majeur dans ce rôle.

En 2014, il rejoint Xerox à Cracovie en tant qu'analyste informatique technique, où il se concentre sur la sécurité de l'information et la gestion des incidents. Son expertise et son dévouement l'ont rapidement propulsé au poste de Senior Technical IT Analyst chez Atos, position qu'il a occupée pendant cinq ans.

En octobre 2020, Aymeric a co-fondé Smooth Remote, une plateforme de job board pour le travail à distance, où il a non seulement dirigé la gestion de projet, mais a également supervisé une équipe de créatifs et a joué un rôle clé dans la stratégie de marketing de contenu.

Plus récemment il a rejoint Binance, où il était spécialisé dans l'analyse crypto pour les marchés francophones. Aymeric est également actuellement éditeur de contenu français chez Finixio, mettant à profit ses compétences en édition, SEO et marketing de contenu.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram