Actualités

Volkswagen va utiliser la blockchain pour améliorer le suivi du cobalt

Le groupe Volkswagen a annoncé rejoindre le réseau d’approvisionnement responsable d’IBM afin d’accroître l’efficacité et la transparence de sa chaîne d’approvisionnement en cobalt, un minerai très utilisé dans les batteries au lithium-ion des voitures électriques.

 

Dans un communiqué publié sur son site internet, Volkswagen a indiqué avoir rejoint cette initiative dans le but de rendre sa chaine d’approvisionnement en cobalt plus responsable.

“Aujourd’hui, Volkswagen s’est associé à une initiative ouverte de l’industrie pour un approvisionnement responsable en minéraux stratégiques, qui utilisera la technologie de la blockchain […]. Cette collaboration permettra à Volkswagen de mieux comprendre la provenance du cobalt utilisé dans ses batteries au lithium-ion.” a écrit le groupe allemand.

Le constructeur automobile a expliqué que la blockchain, couplée aux audits effectués par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), permettait de répondre à de fortes exigences de conformité.

Le cobalt est de plus en plus utilisé pour fabriquer les batteries au lithium-ion qui alimentent une vaste gamme de produits tels que les ordinateurs portables, les smartphones ou les véhicules électriques.

Selon Amnesty International, ces batteries au lithium-ion sont toutefois liées à des entorses en matière de droits de l’homme, notamment au travail des enfants en République démocratique du Congo.

Ainsi, la solution, développée sur la plateforme blockchain d’IBM et sur la l’infrastructure Hyperledger, vise à surveiller que les minerais sont produits, échangés et transformés de manière responsable.

Volkswagen s’intéresse de près à la blockchain et déclarait, plus tôt cet été, que cette nouvelle technologie pourrait notamment être utilisée pour créer des odomètres (compteurs kilométriques) inviolables, des systèmes de paiement automatiques lors du passage dans une station essence ou encore dans le cadre de développement de véhicules autonomes.

> Supply Chain : Mercedes-Benz mise sur la blockchain pour plus de transparence

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé