ActualitésActualités sur BitcoinMinage

L’acharnement sur la consommation énergétique de Bitcoin serait injustifié

Dans un article, Katrina Kelly-Pitou, associée de recherche en génie électrique et informatique de l’Université de Pittsburgh aux USA, a expliqué que le ramdam autour de la consommation d’énergie de Bitcoin n’était pas toujours justifié et très souvent simplifié.

 

L’impact écologique de Bitcoin sur la planète fait débat depuis l’automne 2017. En novembre dernier, des médias rapportaient que Bitcoin consommait plus d’électricité que l’Irlande toute entière.

Cependant, d’après un billet de Mme Kelly-Pitou publié sur TheConversation, un média indépendant basé sur du contenu provenant de la communauté universitaire, les mineurs de crypto-monnaies se tournent de plus en plus vers des énergies propres et renouvelables et réduisent ainsi significativement leur impact sur l’environnement.

“Les mineurs de bitcoins se sont traditionnellement installés en Chine, où le charbon fournit 60% de l’électricité du pays. Maintenant, l’exploitation des bitcoins explose dans des zones à faible coût, comme le nord-ouest du Pacifique. L’énergie y est principalement bon marché en raison de la disponibilité massive d’énergie hydroélectrique, une ressource à faible teneur en carbone. La production d’électricité peut augmenter tout en maintenant un impact minimal sur l’environnement. Plutôt que de se concentrer sur la quantité d’énergie utilisée par le bitcoin, la discussion devrait se concentrer sur la personne qui le produit – et sur la provenance de leur puissance.”

Aussi, la chercheuse a écrit que la consommation du Bitcoin devrait baisser avec le temps :

“Je pense que les discussions autour du bitcoin et de l’énergie ont été trop simplifiées. Les nouvelles technologies, telles que les centres de données, les ordinateurs et avant les trains, les avions et les automobiles, consomment souvent beaucoup d’énergie. Au fil du temps, tout cela est devenu plus efficace, une progression naturelle de toute technologie: économiser de l’énergie équivaut à économiser des coûts.”

Mme Kelly-Pitou a ensuite comparé la consommation énergétique des banques avec celle de Bitcoin :

“Les banques consomment environ 100 terawatts d’électricité par an. Si la technologie bitcoin devait atteindre une croissance de plus de 100 fois supérieur à celle de son marché actuel, elle ne représenterait encore que 2% de la consommation totale d’énergie.”

Elle a conclu en déclarant que les reproches faits à Bitcoin à ce sujet étaient souvent injustifiés :

Comme beaucoup d’autres aspects du secteur de l’énergie, le bitcoin n’est pas nécessairement un “méchant”. Il s’agit simplement d’une industrie nouvelle et mal comprise. Je pense que la discussion sur la consommation d’énergie et le bitcoin est injuste sans parler de l’intensité énergétique globale des nouvelles technologies, en particulier dans les centres de données.”

> Miner du bitcoin : Explications et avenir du minage Proof of Work

> Bitmain va construire un immense centre blockchain au Texas

> Genesis Mining pourrait bientôt résilier les contrats Bitcoin de ses clients

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Stanislas Pogorzelski
Stanislas Pogorzelski
Entrepreneur dans le digital, Stanislas s'intéresse aux nouvelles technologies et particulièrement à la blockchain et aux crypto-monnaies, qui pour lui, représentent la suite logique d'internet, notamment grâce à leur fonction de transfert de valeur en ligne. Il relaye quotidiennement l'actualité du secteur sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *