ActualitésBitcoin

Une faille critique détectée sur le protocole Bitcoin et rapidement corrigée

Mardi dernier, une source anonyme a révélé une importante vulnérabilité sur le protocole Bitcoin. La faille aurait pu permettre aux hackeurs de gonfler l’offre totale de bitcoins en effectuant des doubles transactions.

 

La semaine dernière, une personne bienveillante a informé les principaux développeurs de Bitcoin Core qu’une faille critique était présente sur le protocole de Bitcoin. Suite à la nouvelle, l’équipe Bitcoin Core a choisi de garder l’information secrète et d’appliquer un patch correctif.

En fait, cette faille était présente depuis plus d’un an suite à une update publiée en septembre 2017 sur le protocole Bitcoin visant à fixer des bugs mineurs.

Aujourd’hui, plus de la moitié du hashrate du réseau Bitcoin a été mis à jour et une attaque visant à augmenter la quantité de bitcoins en circulation ne serait plus possible.

Les développeurs ont travaillé en collaboration avec Slush Pool – le tout premier pool de minage créé en 2010 – afin de distribuer le patch aux mineurs.

Malgré tout, un second problème persiste : la blockchain Bitcoin pourrait se scinder en deux puis fusionner de nouveau étant donné qu’une partie des mineurs utilisent encore l’ancienne version du logiciel sans correctif.

Toutefois, Theymos, un des développeurs de Bitcoin Core, a fait savoir que le risque était très faible et qu’une surveillance du réseau avait été mise en place.

Quelles auraient été les conséquences si un pirate avait exploité cette faille ?

D’après Theymos, un ‘retour en arrière‘ de la blockchain – antérieur au piratage – aurait été nécessaire. Une telle opération a déjà été effectuée en 2010 suite à un incident entrainant la création de 184 milliards de bitcoins.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*