BlockchainGuides

Les fondamentaux pour comprendre la DeFi

réseau décentralisé

Si vous vous intéressez à l’actualité économique, vous avez certainement déjà entendu parler ou lu une expression quelque peu bizarre : la DeFi. Récemment mise sur le devant de la scène, la DeFi est de plus en plus populaire et est considérée par beaucoup comme l’avenir de la finance. Pour autant, qu’est-ce qui se cache derrière cette appellation ? Quels sont les enjeux liés à la DeFi ? Découvrez ci-dessous un aperçu rapide des fondamentaux de la DeFi.

La DeFi : qu’est-ce que c’est ?

Les principes de la DeFi

La DeFi est une appellation qui vient de l’anglais « Decentralized FInance », que l’on peut traduire en français par « finance décentralisée ». La DeFi peut être définie comme un ensemble d’applications qui ont pour vocation de créer une finance décentralisée, c’est-à-dire sans intermédiaire. Par exemple, à l’heure actuelle, la plupart de vos transactions sont réalisées via une banque qui joue le rôle d’intermédiaire et de valideur. Avec la DeFi, les transactions se font de pair-à-pair sans l’intervention d’une banque ou d’un organisme tiers.

En plus de la décentralisation, la DeFi et ses applications visent les objectifs suivants :

  • Développer des applications accessibles par tous avec un code en open source ;

  • Favoriser l’accessibilité et l’inclusion financière à toute personne disposant d’une connexion internet ;

  • Contribuer à la transparence financière ;

  • Travailler à l’interopérabilité entre les différentes blockchain.

Bien que son objectif de décentralisation soit extrêmement ambitieux, la DeFi n’a pas besoin de beaucoup de structures pour fonctionner. En fait, la DeFi a seulement besoin des trois technologies suivantes : internet, la cryptographie et la blockchain.

Quelques chiffres sur la DeFi

Le DeFi est en plein développement. La DeFi a connu des débuts très modestes. En effet, elle a réellement débuté en octobre 2017 et enregistrait des fonds équivalents à 4 dollars à ce moment-là ! Toutefois, l’année 2020 a réellement marqué une étape importante dans le développement de la DeFi. Alors qu’en juin 2020, la DeFi ne « pesait » qu’environ un milliard de dollars, à la fin octobre 2020, la DeFi enregistre un record d’environ de 10,9 milliards de dollars !

Les applications de la DeFi

La DeFi regroupe un grand nombre d’applications. Ces applications permettent des services dans différents domaines comme le prêt, les produits dérivés, les paiements, l’assurance, le trading, etc. Au moment de la rédaction de cet article, les applications les plus importantes en matière de capitalisation sont les suivantes :

  • Uniswap (2,60 milliards de dollars) ;

  • Maker (1,99 milliards de dollars) ;

  • WBTC (1,67 milliards de dollars).

En matière de prêt, l’application la plus importante est Compound. Elle vous permet de prêter de l’argent sans passer par un intermédiaire. En retour, vous gagnez des intérêts. L’application a réellement décollé en juin 2020 avec le lancement d’un token de gouvernance.

Mais concrètement, comment fonctionnent les applications de la DeFi ? Pour cela, il est nécessaire d’expliquer la notion de « smart contracts » ou « contrats intelligents ».

Que sont les « smart contract » ?

Les applications de la DeFi utilisent des smart contracts qui sont stockés sur des blockchains. Pour la DeFi, la blockchain le plus connue est l’Ethereum, mais il faut savoir que d’autres existent comme TronLink ou BNB. La blockchain conditionne le langage informatique utilisé pour coder un smart contract. Par exemple, sur la blockchain Ethereum, il s’agit du langage Solidity.

Un « smart contract » est un contrat qui est établi entre deux parties. Chaque étape du contrat est validée par la blockchain qui accueille le « smart contract ». Il est « smart » dans le sens qu’il est conçu de façon à ne pas avoir besoin d’une entité intermédiaire pour être validé. Il met en jeu un « oracle » qui permet de nourrir la blockchain avec les données d’entrée nécessaires pour le contrat.

Prenons un exemple. Si votre vol est en retard, vous avez de nombreuses démarches à réaliser pour enclencher votre assurance et obtenir un dédommagement. Vous devez contacter votre assurance puis remplir un dossier, fournir des preuves qui attestent le retard de votre vol, etc. Avec un smart contract, les choses seraient beaucoup plus simples et rapides. Le code du contrat contiendrait toutes les conditions liées au dédommagement. Dans cet exemple, l’oracle serait « l’aéroport ». Dans le cas d’un retard, l’aéroport transmet l’information directement à la blockchain. Le contrat s’enclenche alors automatiquement et vous recevez le dédommagement. Smart, non ?!

Un smart contract vous permet de réaliser une action comme une transaction, un prêt, etc. Il s’agit d’un contrat dans lequel vous mettez des données visibles par tous les utilisateurs de la blockchain. Ces données indiquent comment fonctionne le contrat, quels sont ses critères et ses conditions d’activation. Le code du contrat est en open source et est visible par tous.

Les risques de la DeFi

Avant de se lancer tête baissée dans la DeFi, il est important de connaître certains risques.

Bien que décentralisé, pour beaucoup de personnes, le smart contract reste une boîte noire. En effet, à moins de faire du codage informatique, la plupart des personnes ne connaissent pas le langage utilisé dans les smart contracts, surtout qu’il ne s’agit généralement pas des langages informatiques classiques. Aussi, même si le code d’un smart contract est en open source, vous n’êtes pas à l’abri de rencontrer un bug affectant un smart contract.

De plus, un autre risque est lié à l’aspect juridique. Comme expliqué ci-dessus, dans le cas d’un contrat, le code est autoportant et contient toutes les informations et conditions. Il y a donc un risque en cas de litige. Le contrat n’existe que sous forme codé. De plus, la question de savoir quelle juridiction s’applique n’est pas encore résolue. Le système juridique actuel n’est donc pas structuré pour gérer des litiges liés à l’accomplissement de smart contracts.

Vous pouvez également rencontrer un problème de gouvernance vis-à-vis d’une application. En règle générale, il existe des jetons de gouvernance qui vous permettent de participer à des votes quant au développement de l’application. Si vous ne possédez pas ces jetons ou que votre vote n’est pas suivi par une majorité, vous êtes donc à la merci d’un changement que vous ne souhaitez pas et qui peuvent affecter votre investissement.

Un autre risque important est lié au devenir de la DeFi. Bien que ce soit un domaine en plein expansion, la DeFi n’en est qu’à ses balbutiements. Comme avec la crypto, l’avenir de la DeFi reste encore incertain. De plus, la DeFi aura encore besoin de beaucoup de temps pour vraiment atteindre une décentralisation complète.

Les avantages d’utiliser la DeFi 

La DeFi apparaît comme une solution qui va dans le sens de l’histoire. Or, mieux vaut s’y mettre rapidement afin de ne pas rater le train en marche. Les chiffres en 2020 en matière d’investissement DeFi sont remarquables et montrent que de plus en plus d’investisseurs viennent sur le créneau de la DeFi. Cela est une preuve que l’écosystème est en pleine maturation. Ainsi, beaucoup la considère comme l’avenir de la finance, l’équivalent d’une finance 2.0.

De plus, la DeFi porte des ambitions nobles comme une plus grande inclusion financière. À l’heure actuelle, dans certains pays, de nombreuses personnes n’ont toujours pas accès au système bancaire traditionnel. Cela limite leur développement sur les plans personnel et professionnel et inhibe toute possibilité d’investissement.

De plus, la DeFi entend mettre fin à l’opacité du système bancaire et redonner le pouvoir à l’investisseur. À l’heure actuelle, la plupart des personnes mettent leur argent en banque. En échange, vous avez à payer des frais élevés. Dans le même ordre d’idée, si vous faites du trading, vous avez des commissions à payer. De plus, bien qu’il s’agisse de vos ressources, force est de constater que votre argent est à la main de la banque. Elle utilise ainsi ces fonds pour prêter de l’argent à d’autres personnes sans même que vous ne le sachiez. En temps de crise économique, si la banque est en banqueroute, vous risquez de perdre votre argent. Grâce à la DeFi, vous ne courez pas ce genre de risques, vous contrôlez votre propre argent et vous pouvez décider de son utilisation.

Plus globalement, l’absence d’intermédiaires ne peut qu’améliorer la rapidité d’une opération et faciliter la vie des utilisateurs. La DeFi arrive également à une époque où de plus en plus de personne sont friandes d’uberisation et défiantes envers les structures de tutelle. Dans ce contexte, la DeFi apparaît comme une solution adaptée.

Enfin, d’un point de vue encore plus pragmatique, il faut savoir que la DeFi est un excellent moyen de réaliser des revenus passifs. Vous pouvez en effet participer à financer certaines applications décentralisées. En retour de votre appui financier, vous percevez des intérêts. À une époque où les taux d’intérêts des livrets d’épargne tendent vers zéro, la DeFi représente une excellente possibilité d’investissement.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Kévin Comitogianni
    Ingénieur mécanique de formation, j'ai travaillé dans l'industrie pendant 10 ans, particulièrement dans le nucléaire. Reconverti dans la rédaction web depuis plusieurs années, j'utilise mes connaissances techniques pour l'écriture d'articles sur des thèmes spécifiques comme la finance, les cryptomonnaies, la blockchain.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé