Accueil L’Ether bondit, mais les frais de transaction battent des records
Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

L’Ether bondit, mais les frais de transaction battent des records

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

ethereum ETH cryptomonnaie
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’Ether atteint désormais un niveau historique à plus de 1600 dollars. Toutefois, cette hausse s’accompagne également d’une explosion du coût des transactions. L’inflation fait le bonheur des mineurs, mais pénalise les applications de la blockchain Ethereum.

En janvier, l’Ether établissait un nouvel ATH. Pour les mineurs Ethereum, l’envolée des transactions, y compris sur les protocoles de la DeFi, représentait une aubaine en termes de revenus. Ils encaissaient sur le mois 830 millions de dollars de chiffre d’affaires, dont 40% de frais.

La tendance en février se poursuit. Elle s’intensifie même avec un ETH dont le prix dépasse à présent les 1600 dollars. Cette situation ne contribue en rien à une modération des frais (gas fees). Bien au contraire.

23 dollars de frais par transaction : un préjudice

Dans ce domaine aussi, de nouveaux records s’établissent. Sur 24 heures, les mineurs encaissaient 27,75 millions de dollars grâce aux seuls frais. C’est quatre fois plus que sur la blockchain Bitcoin, où l’activité est importante là aussi.

Mais avec un prix moyen par transaction de 23 dollars selon Blockchair, Ethereum surclasse amplement Bitcoin dans ce secteur. Les utilisateurs d’Ethereum, des protocoles DeFi et autres Dapps ne peuvent cependant se réjouir d’une telle situation.

L’augmentation des frais rend l’usage de services comme Uniswap plus coûteux. Ceux-ci doivent en effet facturer des frais plus conséquents, par exemple sur des opérations d’échange (swap) entre jetons. Pour d’autres tokens, reposant sur Ethereum, dont le DAI, la facture s’alourdit également.

Uniswap et TetherUSD dépensent à eux seuls environ 30% du gaz total pour Ethereum, souligne Alexi Lane d’Ethplorer auprès de Decrypt. Cette activité, et les frais associés, rejaillissent cependant sur l’ensemble du secteur.

Un signe positif pour les investisseurs

Dans cette situation, des acteurs crypto décident de limiter leurs opérations. C’est ainsi le cas de l’exchange japonais Liquid. Le 4 février, il annonçait l’arrêt des retraits d’ETH et de certains jetons ERC-20.

« Le service reprendra lorsque les frais de gaz reviendront à des niveaux normaux. Toutes les autres cryptomonnaies fonctionnent normalement », précisait Liquid. Sur Twitter, des utilisateurs de crypto témoignent eux aussi du préjudice d’une inflation des frais de transaction.

Cependant, à en croire Grayscale, cet indicateur peut aussi être interprété de manière positive.

« Nous pouvons observer à partir des données que le prix de l’Ether tend à évoluer avec l’activité sous-jacente sur le réseau […] de multiples mesures atteignent de nouveaux sommets, notamment les adresses actives, le hashrate et les frais de réseau – un signe positif pour les investisseurs. »

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram