La petite banque genevoise Dukascopy Bank a lancé sa propre cryptomonnaie

Le 28 février 2019, Dukascopy Bank est devenue la première banque agréée et réglementée à avoir lancé sa propre cryptomonnaie, le Dukascoin (DUK+).

 

Cette cryptomonnaie est un token ERC-20 émis via la blockchain Ethereum. La banque suisse n’a pas procédé à une ICO puisque les 20 milliards de Dukascoin sont déjà minés. La distribution de cette cryptomonnaie fonctionne en Airdrop, une opération qui consiste en la distribution gratuite d’une cryptomonnaie en vue d’attirer l’attention sur le service ou le produit proposé par l’entreprise qui l’émet.

Dukascopy Bank a décidé d’offrir 5 Dukascoins à tout nouveau client qui ouvre un compte bancaire, 5 Dukascoins étant également distribués à un éventuel parrain. A chaque ouverture de compte, 10 autres Dukascoins sont aussi inscrits dans les comptes de la banque. Les Dukascoins collectés par l’établissement seront utilisés à des fins marketing, pour payer des récompenses et fidéliser des clients, ou encore pour soutenir la liquidité du marché.

Afin de permettre aux clients d’acheter et de vendre des Dukascoins, l’institution a créé une place de marché interne, dont l’intérêt premier est d’être sécurisée.

Cette opération marketing semble fonctionner comme le relatait Andre Duka, président de Dukascopy Bank, lors d’une interview à la Tribune de Genève :

“Avec les cinq tokens promis à chaque ouverture de compte, nous attirons en moyenne chaque jour, samedi et dimanche compris, 650 nouveaux clients. Notre objectif est d’en accueillir un million. Nos statistiques montrent que tous les trois mois nous doublons le nombre de comptes ouverts quotidiennement. Ce système permettra à Dukascopy Bank de répandre sa monnaie virtuelle sans accroître ses charges”. a-t-il dit.

Dukascopy Bank souhaite atteindre le million de clients d’ici à deux ans en s’adressant à une clientèle modeste qui préférerait recevoir 5 Duskacoins en récompense de l’ouverture d’un compte plutôt que 5 euros, comme c’était le cas l’année dernière.

Le lancement des Duskacoins était prévu le 1er mars, mais en apprenant que Mizuho Bank, l’une des trois plus grandes banques japonaises, allait procéder, le même jour, au lancement de sa cryptomonnaie, Dukascopy Bank a anticipé d’une journée son lancement, pour se targuer d’être la première banque réglementée à avoir lancé une devise numérique.

> La banque suisse Julius Baer souhaite proposer des crypto-services

> Cryptomonnaies : Swissquote se lance dans le custody