ActualitésBlockchain

Premier test réussi pour la blockchain dans le secteur pétrolier et gazier

Pixabay

Le consortium OOC Oil & Gas Blockchain du secteur pétrolier et gazier a réalisé avec succès un premier pilote. Cette expérimentation porte sur la gestion de l’eau dans les champs pétrolifères. Les industriels envisagent à présent d’autres cas d’usage de la blockchain.

 

Les industriels de l’énergie s’intéressent de très près aux applications de la blockchain dans leur secteur. C’est notamment le cas dans le domaine de l’extraction de pétrole et de gaz. Dix grandes entreprises du marché ont d’ailleurs mis sur pied un consortium pour explorer les usages de la blockchain.

L’OOC Oil & Gas Blockchain Consortium se compose de groupes comme Shell, Equinor et ConocoPhillips. Ce consortium a mené un projet pilote en partenariat avec la startup Data Gumbo, un fournisseur de services blockchain à la demande, financé notamment par le géant pétrolier Saudi Aramco.

Données partagées et smart contracts pour la facturation

Grâce à l’automatisation et à la confiance permises par la blockchain, les industriels ont pu boucler un processus composé de neuf étapes en l’espace d’une semaine seulement. Ces tâches nécessitaient jusqu’à présent plus d’une centaine de jours.

Le pilote mené au sein du consortium s’est déroulé dans cinq puits d’Equinor du champ de schiste de Bakken aux Etats-Unis. L’application de la blockchain portait uniquement sur le transport et l’utilisation d’eau. Au travers de la plateforme blockchain GumboNet, l’industriel a pu enregistrer des données liées à l’élimination des eaux usées.

La technologie intervient ainsi dans l’automatisation de la mesure du volume d’eau. L’OOC Oil & Gas Blockchain Consortium précise que la solution a permis d’automatiser la validation pour 85% des données.

Des économies chiffrées à plusieurs millions de dollars

Cette mesure, enregistrée et partagée sur la blockchain, s’accompagne de l’exploitation de smart contracts pour les opérations de facturation associées. Les paiements sont ainsi effectués au fur et à mesure de l’achèvement des travaux.

Les résultats de ce projet pilote prouvent que les validations de volume non-manuelles peuvent déclencher des paiements automatisés aux fournisseurs, et soulignent les opportunités qu’offre la blockchain pour réduire les coûts, accroître l’efficacité, assurer la transparence et éliminer les différends dans l’industrie du pétrole et du gaz,” se félicite la présidente du consortium, Rebecca Hofmann.

Le Covid-19 est loin d’avoir freiné ces développements technologiques. En raison de l’effondrement des cours du pétrole, les entreprises envisagent d’accélérer la mise en production de cette première application blockchain. Elle pourrait ainsi entrer en service dès cette année.

Les industriels réfléchissent par ailleurs à d’autres usages dans les domaines des produits et services. Le consortium estime ainsi pouvoir générer des millions de dollars d’économies grâce au développement de la blockchain.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Laissez une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *