ActualitésActualités sur Blockchain

Suez lance sa blockchain de l’économie circulaire pour l’agriculture

Suez, industriel de l’eau et des déchets, lance une blockchain pour la gestion de l’économie circulaire. La première application de cette blockchain porte sur les boues des stations d’épuration et leur réutilisation dans l’agriculture en remplacement des produits chimiques.

Le géant français de l’eau et du traitement des déchets fait ses débuts dans la blockchain. Suez met ainsi la technologie au service de l’économie circulaire et de la valorisation des déchets. La première application de la blockchain concerne la réutilisation des boues des stations d’épuration.

Ces déchets, qui feront l’objet d’une traçabilité, doivent permettre au secteur agricole de réduire sa consommation d’intrants chimiques ou fossiles (pesticides, engrais, phytosanitaires…). Grâce à la blockchain, Suez souhaite ainsi anticiper le contexte réglementaire et s’aligner sur la loi Economie Circulaire.

La blockchain garantit « une totale transparence de la filière »

Ainsi, « le déchet est une ressource renouvelable » souligne l’industriel. Dans ce cadre, l’entreprise prévoit donc de valoriser, auprès des acteurs de l’agriculture, les boues de station d’épuration. La blockchain lui permettra donc de stocker et partager des données relatives à la réutilisation de ces déchets.

Pour Suez, il s’agit ainsi d’enregistrer « au fil de l’eau l’ensemble des transactions des boues de stations d’épuration, de la production au retour au sol. » L’usage de la blockchain intervient dès lors pour garantir « une totale transparence de la filière. »

La blockchain mise en place par Suez associe donc producteurs de boues, transporteurs et agriculteurs. La démarche repose sur une « digitalisation des données d’exploitation » pour le producteur de boues.

D’autres chaines de traçabilité à venir pour l’économie circulaire

Quant aux agriculteurs, un portail en ligne, SludgeAdvanced, constitue un « outil de pilotage de leurs intrants agricoles, leur garantissant la qualité des boues épandues ». A la clé pour le secteur, une réduction de « l’empreinte carbone du traitement de l’eau et de l’agriculture ».

 « Grâce à la blockchain, la traçabilité des matières fertilisantes est désormais 100% sécurisée et valorisée. (…) ; cette base de données infalsifiable restaure la confiance par la responsabilisation de chaque acteur de la filière » souligne la DGA de Suez, Diane Galbe.

Ce n’est qu’une première application de la blockchain pour Suez. L’industriel envisage par la suite d’accueillir « d’autres chaines de traçabilité » à destination de l’économie circulaire. L’entreprise rappelle en outre que depuis 2017, elle propose une place de marché en ligne, Organix. Celle-ci met en relation producteurs de biodéchets et méthaniseurs pour la transformation des déchets en énergie.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé