Accueil Le réseau social décentralisé Farcaster migre vers le layer 2 OP
Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité, Web 3.0

Le réseau social décentralisé Farcaster migre vers le layer 2 OP

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

farcaster-op-layer2
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Farcaster, le protocole de médias sociaux décentralisés, se dit prêt à migrer vers l’OP de layer 2. Cela lui assure ainsi de meilleures fonctionnalités et une utilisation plus simplifiée.

Une migration confirmée depuis Ethereum vers l’OP Mainnet

Selon Dan Romero, le cofondateur de Farcaster, le protocole de médias sociaux décentralisés va migrer d’Ethereum vers l’OP Mainnet. La plateforme deviendra ainsi plus accessible. En effet, l’entrée ne se fera plus par invitation et surtout, les inscriptions pourront se faire sans permission. La migration vers l’OP Mainnet signifie par ailleurs que l’utilisation du réseau pourra désormais se faire sans avoir besoin d’API d’entreprise.

Notons que la migration comprend à la fois celle du projet, mais aussi celle des applications et des contrats intelligents associés. Le mainnet OP de layer 2 est déjà largement utilisé et cette migration est importante pour Farcaster. En effet, cela marque un tournant dans l’évolution du protocole de médias sociaux décentralisés.

cryptonaute twitter

Une amélioration des fonctionnalités de Farcaster

Jusqu’ici, le protocole de médias sociaux fonctionnait sous le réseau Ethereum. Cependant, une bonne partie des données des médias sociaux étaient stockées hors chaines. Plus concrètement, ils étaient stockés dans des serveurs externes appelés Farcaster Hubs. La migration vers OP Mainnet de Layer 2 vient par ailleurs améliorer les fonctionnalités de la plateforme, optimisant ainsi son fonctionnement.

Rappelons que Farcaster a été lancée en décembre 2021. Elle fait partie des plateformes de médias sociaux basées sur blockchain dont l’objectif est de trouver des solutions efficientes aux problèmes de confidentialité des réseaux de médias sociaux traditionnels. La plateforme compte actuellement plus de 10 000 utilisateurs enregistrés et se positionne comme un acteur clé dans le secteur des médias sociaux décentralisés. Parmi ses concurrents directs, on citera notamment Friend.Tech, Lens Protocol ou encore Mirror.

Médias sociaux décentralisés : le futur des réseaux sociaux

Farcaster a toujours servi de base au développement d’applications sociales décentralisées. Pour ses fondateurs, il était important d’allier les avantages du côté on-chain et off-chain. Pourquoi ? Un média social web3 qui repose entièrement sur une blockchain serait très coûteux en termes de stockage. Ensuite, comme il est impossible de supprimer les données de la blockchain, ce n’est pas ce qui paraît le plus intéressant pour certains utilisateurs.

L’architecture de Farcaster a ainsi été élaborée en tenant compte de ces priorités. C’est pour cela que seules les parties du réseau qui ont besoin d’être synchronisées sur une blockchain ont été enregistrées. Les autres sont stockés dans des serveurs off-chain, Farcaster Hubs. Avec cette migration vers l’OP Mainnet, les fonctionnalités de la plateforme s’en voient améliorées, assurant ainsi à Farcaster, de meilleures performances.


Source : Dan Romerp via X (anciennement Twitter)


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram