Des universités utilisent le stockage basé sur la blockchain pour protéger et démocratiser les données
Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

Des universités utilisent le stockage basé sur la blockchain pour protéger et démocratiser les données

Axel Thomas
blockchain-université
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La technologie de la blockchain s’intègre depuis quelques années dans presque tous les domaines du Web. On la retrouve ainsi dans des applications de jeux en ligne, dans le secteur de la finance ou bien encore dans le domaine de l’éducation. Cette nouvelle technologie pourrait également se montrer très utile pour sécuriser le stockage des données les plus sensibles des universités comme nous allons le voir.

La blockchain apporte une solution pour protéger les données sensibles des universités

D’après Danny O’Brien, membre de l’organisation assurant la gouvernance du réseau de stockage décentralisé Filecoin, les données stockées par les centres de recherche universitaires pourraient bien disparaître de façon définitive en raison du mode de stockage utilisé. Il faut savoir en effet que la plupart des universités à travers le monde utilisent un modèle de stockage centralisé, et parfois même non sauvegardé.

Selon un sondage publié le 16 juin 2022 dans Backblaze, seulement 10% des utilisateurs américains déclarent sauvegarder quotidiennement les données de leur appareil informatique, tandis que 67% des utilisateurs sondés affirment avoir déjà perdu des données sensibles.

Les centres de recherche basés dans les universités stockent très souvent des données critiques, générées par plusieurs années de recherche intensive. Toutes ces données sont alors accessibles via des solutions de stockage traditionnelles, ce qui pose non seulement un problème d’accessibilité, mais également un problème lié à la sécurité. Heureusement, la technologie de la blockchain peut apporter une solution pratique pour sécuriser les données et favoriser l’accessibilité aux informatiques critiques.

Avant l’essor de la technologie de la blockchain, les centres universitaires stockaient les données critiques dans des centres d’hébergement, et plus souvent dans des serveurs Web hébergés dans des grandes salles de données blanches. Cela signifie donc qu’en cas de non-renouvellement de l’hébergement Web, le plus souvent en raison d’un problème lié à la facturation, toutes les données étaient alors supprimées et donc perdues définitivement.

La technologie de la blockchain apporte une solution pratique à cette problématique et cette solution est souvent privilégiée par les centres de recherche qui souhaitent pérenniser les données sur le long terme, mais également favoriser l’accessibilité des données. Cette technologie joue alors un rôle essentiel dans la protection et la démocratisation des données.

Plusieurs réseaux blockchains permettent d’assurer le stockage des données sensibles. On peut bien sûr citer le réseau blockchain Ethereum, qui peut être utilisé comme un système de stockage décentralisé. Le réseau de stockage décentralisé Filecoin semble désormais être utilisé par de nombreuses entreprises et organisations à travers le monde pour stocker, préserver et archiver des données sur la blockchain.

La blockchain Solana assure également un stockage efficace des données sur son réseau. Grâce à sa nouvelle solution, le réseau réduit considérablement les coûts liés au stockage. L’équipe de développement évalue le coût de stockage de près d’un million de jetons non fongibles (NFT) à seulement 110 $ sur le réseau.

Plusieurs universités américaines stockent désormais les données sensibles sur des supports décentralisés. C’est notamment le cas du Massachusetts Institute of Technology (MIT), l’université de Californie, l’université de Stanford ou encore l’université de Harvard.


Source : Leeway Hertz


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Axel Thomas

Axel Thomas

Développeur Web Full Stack depuis 2005 et créateur de plusieurs sites de contenu, Axel est un touche à tout dans l’univers du Web. Il a déjà développé de multiples sites et systèmes informatiques en utilisant diverses technologies. Il dispose également d’une expérience solide en matière de référencement naturel en ayant travaillé comme référenceur au sein d’une boutique ecommerce.

Malgré son expérience en matière de programmation, rien ne le prédisposait à devenir développeur Web. Diplômé en comptabilité et finance, il aurait pu poursuivre une carrière bien tranquille dans un cabinet comptable, mais sa passion pour l’univers du Web l’a finalement poussé à s’investir dans ce secteur.

Sa passion pour l’univers de la blockchain a démarré en 2015 avec la découverte de la blockchain Ethereum sur un forum consacré au développement informatique. Très curieux par nature, il a alors commencé à explorer tout l’univers de la blockchain et il en est finalement tombé amoureux !

Depuis cette date, Axel défend avec fanatisme toutes les valeurs portées par la technologie blockchain : la décentralisation, la transparence, l’accès à l’information pour tous et l’immutabilité.

En plus de son activité de développeur, Axel adore rédiger des articles sur les sujets qui le passionnent. Il met un point d’honneur à rédiger des articles de qualité sur des sujets en rapport avec l’immobilier, la finance de marché, la gestion de patrimoine et bien sûr la blockchain. Sa première expérience en tant que rédacteur crypto démarre en 2021, en tant que rédacteur d’un site spécialisé dans la crypto-monnaie.

Fort de son expérience, Axel met aujourd’hui son savoir-faire et sa plume à la disposition de la rédaction de Cryptonaute. Il décrypte ainsi l’actualité entourant le secteur de la blockchain, les préventes en cours dans ce secteur et il se fait un véritable plaisir de rédiger les analyses techniques du magazine. Sa curiosité lui permet de fournir des informations fiables et précises. Ses compétences en matière de programmation sont également très utiles pour décrypter l’actualité en rapport avec les piratages dans ce secteur.

En dehors de son travail, il est également fan de trading automatisé et peut consacrer plusieurs nuits blanches à développer de nouvelles stratégies de trading sur le logiciel MetaTrader. Il suit également avec ferveur toute l’actualité en lien avec l’intelligence artificielle, la découverte des exoplanètes et la géopolitique.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram