Accueil Blockchain ne rime pas uniquement avec argent, pour MultiversX
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Régulation, Toute l'actualité, Web 3.0

Blockchain ne rime pas uniquement avec argent, pour MultiversX

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Durant le Proof of Talk, à Paris, en début de semaine, Beniamin Mincu, CEO de MultiversX, a bien voulu répondre à nos questions. Pour lui, la blockchain permet surtout de retrouver une forme de souveraineté, mais aussi de conduire vers l’innovation technologique.

MultiversX, la solution qui balance durabilité et vitesse

MultiversX est un réseau blockchain de nouvelle génération. Anciennement connu sous le nom de « réseau EGLD », la solution décentralisée est déjà composée de plus de 3000 nœuds. Les transactions y sont particulièrement rapides, avec une vitesse maximale d’environ 100,000 transactions par secondes.

Du côté des gas fees, ces derniers sont particulièrement peu élevés avec un coût moyen de 0.002$ par transaction.

Beniamin Mincu

Lors de la deuxième édition du Proof of Talk à Paris, les 10 et 11 juin derniers, Beniamin Mincu, CEO de MultiversX, a bien voulu nous présenter son projet et répondre à quelques-unes de nos questions. Ainsi, il a présenté MultiversX en ces termes :

« Il s’agit à la fois d’une blockchain et d’une layer 2 connectée à toutes les autres blockchains majeures », nous explique Beniamin Mincu, CEO de MultiversX, « il est question d’interopérabilité. Nous la confions aux builders que ce soient eux qui décident de l’implémentation des use cases. »

cryptonaute twitter

Quel avenir pour la DeFi ?

MiCA approche, et certains acteurs commencent à émettre quelques doutes face au texte qui devrait tomber le 25 juin. De nombreux acteurs éprouvent quelques inquiétudes pour l’avenir de la DeFi face à une régulation parfois perçue comme trop dure. Cependant, Beniamin Mincu est de ceux qui pensent que l’adoption massive primera sur la régulation et que le régulateur devra s’adapter :

« La DeFi va exploser, quoi qu’il arrive. Les institutions ne s’arrêteront pas uniquement aux ETFs. La question, c’est : comment peut-on réguler, sécuriser et rendre les choses légales ? Quoi qu’il arrive, Wall Street finira par s’attaquer à la DeFi et cherchera à en tirer parti, les traders de Wall Street savent très bien où est l’argent et ils savent très bien comment le suivre. Maintenant qu’on a gratté la surface de la DeFi avec les ETFs, les choses vont devenir sérieuses », déclare le CEO de MultiversX.

Beniamin Mincu constate toutefois, non sans une pointe d’humour, que la difficulté réside davantage dans le langage que dans les faits :

« Quand vous arrivez face au régulateur, vous ne parlez pas le même langage que lui. Alors que lui parle d’obligations, de crédits et de Securities, nous parlons de tokens, de blockchain et de pump. Tout cela représente un énorme risque, pour lui. Il est important de parler le même langage que lui pour le rassurer. Résultat, MultiversX possède une licence E-Money en Europe. Il s’agit d’un procédé qui se suit étape par étape. »

Construire encore et encore pour innover davantage

europe

Outre les exigences du régulateur, le point de vue des acteurs du Web3 diverge face à MiCA. Pour Beniamin Mincu, il est important, une fois de plus, d’entrer en contact et de progresser ensemble :

« MiCA est trop rigide, déclare-t-il, j’exhorte le régulateur à engager la conversation [avec les acteurs de l’industrie, NDLR]. La régulation n’est pas une stratégie. Construire, c’est ça la stratégie, et c’est ce que nous voulons chez MultiversX. »

En effet, si MiCA s’annonce comme un indispensable en termes de mesures financières face aux cryptos, le texte ne résout pas l’intégralité du problème. Le texte MiCA cherche effectivement à encadrer l’aspect financier des cryptoactifs. Une très bonne chose, mais qui ne s’attaque finalement qu’à une partie du problème.

Les crypto-monnaies et technologies blockchain ne servent pas uniquement à effectuer des transactions, mais bel et bien à construire et à innover également.

« Les cryptos ne sont pas exclusivement et à 100% une question d’argent. Il s’agit évidemment de l’un des aspects primaires, mais cet aspect mène à la notion d’impact. On se retrouve dans un cercle vertueux entre le prix, l’innovation et l’impact », explique Beniamin Mincu.

En termes d’innovation, le CEO de MultiversX est convaincu que la blockchain et les cryptos restent le meilleur outil en la matière. D’ailleurs, pour lui, MultiversX représente une « véritable opportunité pour l’Europe ». Une déclaration à laquelle il ajoute :

« La stratégie gagnante pour l’Europe serait d’utiliser une blockchain souveraine afin de prendre le lead et de créer de l’opportunité et de l’innovation. »


Sources : Interview Beniamin Mincu, CEO MultiversX, Proof of Talk Paris 2024


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram